The Holy See
back up
Search
riga

DISCOURS DU SAINT-PÈRE PAUL VI
AU PÈLERINS DE TERRE SAINTE

Jeudi 2 avril 1964

          

Chers pèlerins de Terre Sainte,

Nous vous accueillons avec joie dans Notre demeure, au terme d’un pèlerinage où le Rév. Père Gabel, aumônier général de l’Union internationale de la presse catholique et conseiller religieux de Radio-Luxembourg, a guidé vos pas sur les routes de Palestine. Vous imaginez aisément quels échos votre présence suscite en Nous-même! Nous revivons en esprit, en vous recevant, les heures émouvantes de Notre propre pérégrination en ces lieux bénis.

1. Et, puisque l’occasion Nous en est donnée, Nous sommes heureux de redire ici Notre reconnaissance aux techniciens et reporters de Radio-Luxembourg qui, avec leurs collègues des autres stations radiophoniques et leurs confrères de la presse écrite, ont tant fait pour associer de nombreux croyants et tant d’âmes de bonne volonté à ce pèlerinage, dont le rayonnement a été, grâce à eux, si étendu. Vous pouvez beaucoup, et vous le savez, non seulement pour la diffusion de ces événements d’Eglise, mais aussi pour leur présentation dans une lumière qui permette à tous d’en saisir la juste portée. Nous reconnaissons volontiers la valeur de ce que vous réalisez à ce sujet, dans le domaine, si important aujourd’hui, de l’information religieuse, et Nous vous en félicitons.

2. Vous avez donc marché, vous aussi, en pèlerins, sur les traces du Christ, en cherchant à mieux comprendre la bonne nouvelle qu’Il a annoncée sur les chemins de Palestine, et qu’Il continue de proposer à tous les hommes, pour qu’ils l’accueillent et la fassent fructifier. La grâce première du pèlerinage en Terre Sainte n’est-elle pas celle-là, précisément: faire redécouvrir la saisissante actualité de l’Evangile, faire retrouver la trace de Jésus dans l’histoire, entendre son appel qui retentit au fond des coeurs, accueillir son message de salut?

De retour dans vos foyers, il vous faudra maintenant, avec une ardeur renouvelée, imprégner vos journées de sa doctrine de vérité et de vie, et vous en faire les apôtres dans les milieux où la Providence vous a placés. Vous serez ainsi, à l’heure du Concile, ces vivants témoins de la foi, dont l’Eglise a tant besoin pour présenter le message du Sauveur au monde qui l’attend.

3. Après avoir suivi les pas du Seigneur, vous avez voulu venir à Rome, pour y rendre visite à son humble Vicaire et recevoir de lui la Bénédiction Apostolique. C’est là une démarche de foi qui Nous touche beaucoup. Au soir même de Notre retour de Terre Sainte, Nous parlions à Nos fidèles diocésains, venus spontanément partager la joie de leur Pasteur, de «ce fil direct qui court entre le Christ, Pierre et Rome». C’est parce que vous l’avez compris, vous aussi, que vous avez tenu à marquer ce lien, en venant voir Pierre, vivant dans son Successeur, et prier au tombeau des Apôtres, après avoir vénéré le Saint Sépulcre de Jérusalem.

C’est de grand coeur que Nous vous accueillons, que Nous vous remercions de votre visite et que Nous invoquons sur tous et chacun d’entre vous, comme fruit de votre pèlerinage, les meilleures grâces d’En-Haut, en gage desquelles Nous vous accordons à tous une paternelle Bénédiction Apostolique.

    

top