The Holy See
back up
Search
riga

DISCOURS DU SAINT-PÈRE PAUL VI
AUX REPRÉSENTANTS DES DIFFÉRENTES
ORGANISATIONS EUROPÉENNES*

Vendredi 17 avril 1964

        

Nous accueillons avec plaisir les deux groupes de personnalités distinguées qui, venues à Rome pour des rencontres internationales, ont désiré Nous rendre visite: les représentants de l’industrie charbonnière italienne et allemande, avec le Directeur Général de la Haute Autorité de la Communauté Européenne du Charbon et de l’Acier; et les membres du «Comité européen de liaison des Négociants et Utilisateurs de combustibles», réunis en session plénière pour discuter des grands problèmes de la politique énergétique européenne.

Le domaine très spécial et très technique dans lequel s’exerce votre compétence, Messieurs, peut sembler, à première vue, assez étranger aux préoccupations d’ordre moral et spirituel qui sont les Nôtres.

Mais en réalité, rien de ce qui intéresse le vrai bien des hommes n’est étranger à l’Eglise. Et à quoi visent vos travaux, vos recherches, vos rencontres périodiques, sinon à promouvoir un harmonieux équilibre dans l’utilisation des sources d’énergie, pour le plus grand bien de la société, et de l’Europe en particulier? Vous apportez votre contribution aux progrès de la paix et de la prospérité de ce continent, et elles peuvent avoir une telle influence sur les conditions générales du monde, qu’il est impossible de s’en désintéresser. Tout le monde voit, notamment, de quelle conséquence serait le plein fonctionnement d’un «marché commun de l’énergie» entre les Pays membres de la Communauté européenne. Nous savons que vous y travaillez, à travers des difficultés faciles à comprendre, étant donné la divergence des intérêts en présence. Mais par-delà ces intérêts, vous avez en vue le «bien commun européen», et la perspective de cette entente à réaliser à un plan supérieur vous aide à surmonter les obstacles dont votre route est semée.

Soyez assurés, Messieurs, que Nous suivons vos efforts avec une vive sympathie.

Nous avons maintes fois déjà, depuis le début de Notre Pontificat, manifesté l’intérêt que Nous portions aux problèmes européens. A vous qui, sur le plan économique, vous employez à les résoudre, Nous offrons volontiers Nos encouragements et Nos voeux. Et de grand coeur Nous invoquons sur vos personnes, vos familles et vos travaux, les meilleures bénédictions célestes.


*Insegnamenti di Paolo VI, vol. II, p.864-865.

La Documentation catholique, n.1423 col.569-570.

top