The Holy See
back up
Search
riga

DISCOURS DU PAPE PAUL VI
AU PRÉSIDENT DE ZAMBIE,
S.E.M. KENNETH D. KAUNDA
*

Samedi 7 novembre 1964

 

Monsieur le Président,

Nous souhaitons à Votre Excellence une cordiale bienvenue, en évoquant les très heureux souvenirs de Notre propre visite en Afrique, il y a deux ans.

Il y a juste quinze jours, Nous étions heureux de participer, en la personne de Notre Ambassadeur extraordinaire, aux fêtes qui marquèrent l’accession à l’indépendance de la République de Zambie. Aujourd’hui, Nous sommes particulièrement reconnaissant à Votre Excellence de l’honneur qu’elle Nous fait en rendant visite à ce Siège apostolique, en Notre humble personne, visite qui est la première démarche présidentielle hors d’Afrique.

Nous saluons Votre Excellence en qualité de digne représentant de la jeune et vigoureuse Chrétienté de la nouvelle Afrique, que Nous avons louée lors de la canonisation des glorieux martyrs de l’Uganda. Dans vos discours et vos écrits, Monsieur le Président, vous vous êtes toujours fièrement prononcé comme chrétien, et vous avez proclamé les bienfaits que le message de l’Evangile avait apportés à votre pays et à toute l’Afrique. Nous n’avons pas besoin de souligner la distinction que Nous fîmes, au cours de cette homélie, entre évangélisation et colonisation. De préférence Nous Nous portons à nouveau garant vis-à-vis de vous des efforts renouvelés de tous Nos fils catholiques pour la construction de la nation chrétienne de Zambie, par leur contribution toujours plus généreuse au progrès religieux, social et culturel de ses citoyens.

C’est avec une profonde émotion que Nous Nous souvenons de la consolation éprouvée par Nous lors de la consécration par Nos soins du premier fils de la Rhodésie du Nord élevé à l’épiscopat. La Zambie a besoin de toujours plus de fils et de filles de son propre sol qui se consacrent au bien-être spirituel et temporel de leurs concitoyens dans le sacerdoce, la vie religieuse, la médecine, l’enseignement et d’autres pro fessions. C’est pourquoi Nous prions pour que Nos écoles, Nos couvents et en particulier Nos séminaires en Zambie produisent davantage d’ouvriers bien préparés au service de Dieu et du pays.

Nous avons été heureux de noter, dans vos discours de l’Indépendance, l’insistance que vous avez apportée à reconnaître les droits et la dignité de la personne humaine comme seule vraie base de l’harmonie et de la paix dans votre pays, et dans le monde entier. Nous demandons dans Notre prière que votre voyage actuel dans différents pays et aux Nations-Unies vous aide à propager ce message largement; et qu’il soit donné à Votre Excellence, pendant de nombreuses années, de développer le respect des hauts principes de vérité, de liberté, de justice et d’amour, dans la République indépendante de Zambie.

Avec cette prière, Nous invoquons de grand coeur sur Votre Excellence, Votre épouse et Votre famille, ainsi que sur le Gouvernement et le cher peuple de Zambie, les plus riches grâces et faveurs de Dieu tout-puissant.


*L'Osservatore Romano. Edition hebdomadaire en langue française, n.46 p.1. 

 

top