The Holy See
back up
Search
riga

DISCOURS DU PAPE PAUL VI
AU COMITÉ EXÉCUTIF INTERNATIONAL
DE LA JOURNÉE EUROPÉENNE DE L’ÉCOLE*

Jeudi 18 mars 1965

 

Excellences et chers Messieurs,

Nous sommes heureux d’accueillir, en vos personnes, le Comité exécutif international de la journée européenne de l’école, qui célèbre, cette année, le dixième anniversaire de sa fondation.

A la suite de Notre inoubliable prédécesseur le Pape Jean XXIII, qui vous manifesta sa bienveillance en termes chaleureux, Nous portons, Nous aussi, le plus vif intérêt à votre initiative; elle Nous semble, en effet constituer un moyen très apte pour une fin très désirable: l’unification de l’Europe.

Nous vous félicitons donc de tout cœur de ces dix premières années d’activités et vous souhaitons de pouvoir continuer dans les meilleures conditions l’œuvre généreusement entreprise.

Qui ne voit en effet la nécessité d’ouvrir de plus en plus les esprits des jeunes à cette grande réalité européenne qui se constitue jour après jour? Si la tâche de tout bon éducateur est de préparer ceux qui lui sont confiés à la vie de demain, c’est une tâche impérieuse pour l’école d’aujourd’hui de former comme il convient ceux qui sont appelés à être les citoyens de l’Europe. Loin de ruiner l’attachement de chacun à sa propre patrie, vous le valorisez au contraire en le situant à sa juste place au sein du patrimoine culturel que toutes vos nations ont ensemble reçu en héritage, patrimoine marqué profondément, vous le savez, par l’empreinte chrétienne. Dans le respect des meilleures traditions du passé, vous avez la courageuse ambition de faire accéder les esprits et les cœurs à un bien commun supérieur, digne d’être proposé à tous en exemple.

Dans ces nouveaux rapports fraternels qui tissent entre les nations des liens sans cesse plus étroits, votre noble entreprise occupe une place de choix. Totalement désintéressée, elle vise à faire prendre conscience des communes valeurs du passé, des communes richesses du présent, et des communes possibilités de l’avenir, pourvu qu’il soit assumé par tous d’un même élan généreux. Dans cet effort persévérant soyez assurés que vous aurez toujours Notre meilleur appui, car l’Eglise ne peut qu’approuver et encourager tout ce qui tend à rendre les hommes davantage frères, eux qui sont les fils du même Père des cieux.

Aussi est-ce de grand cœur, chers Messieurs, que Nous appelons, sur vous et sur votre belle initiative d’éducateurs, l’abondance des divines grâces en gage desquelles Nous vous accordons Notre particulière Bénédiction Apostolique.  


*AAS 57 (1965), p.385-386.

Insegnamenti di Paolo VI, vol. III, p.176-177.

L’Osservatore Romano, 19.3.1965, p.1.

L'Osservatore Romano. Edition hebdomadaire en langue française, n.13 p.7;

La Documentation catholique, n.1447 col.770.

top