The Holy See
back up
Search
riga

DISCOURS DU PAPE PAUL VI
À LEURS ALTESSES ROYALES
LES GRAND-DUCS DE LUXEMBOURG* 

Jeudi 6 mai 1965

 

Tandis que Nous accueillons aujourd’hui au Vatican Vos Altesses Royales, ce Nous est un devoir très doux d’évoquer d’abord le souvenir des rapports - toujours empreints d’affectueuse cordialité - qu’entretinrent avec la Grande-Duchesse Charlotte Nos deux Prédécesseurs de vénérée mémoire, les Papes Pie XII et Jean XIII. El il Nous plaît de voir se continuer, dans la rencontre de ce jour, une tradition marquée, d’un côté, par une exemplaire fidélité à la foi catholique et au Saint-Siège, de l’autre, par les sentiments et les témoignages de la plus paternelle bienveillance.

Mais à travers la famille granducale, ce sont les bonnes populations du Luxembourg qui viennent aujourd’hui Nous apporter le témoignage de leur attachement à l’Eglise. Et il Nous est particulièrement agréable de le relever au moment où elles s’apprêtent, sur l’invitation de leur Evêque, à fêter par une année jubilaire le 3006ème anniversaire de la consécration du Grand-Duché à la Vierge Marie, honorée dans la Cathédrale de Luxembourg sous son vocable de «Consolatrice des Affligés».

Celle que vos ancêtres choisirent alors pour leur «très débonnaire protectrice et patronne perpétuelle» n’a cessé d’entourer de sa maternelle protection ses fils luxembourgeois, et ceux-ci, pour leur part, eurent toujours à cœur de lui offrir au cours des siècles l’hommage de leur amour, de leurs supplications et de leurs vœux.

Nous souhaitons de grand cœur que les célébrations projetées apportent à tous un renouveau de foi et de ferveur, et dès maintenant Nous adressons Nos félicitations et Nos souhaits à tous ceux qui s’emploieront à leur pleine réussite.

Parmi tant de traits qui attirent à votre chère patrie l’estime et la sympathie générales, Nous voulons mentionner un point qui Nous semble revêtir pour elle, en cette période de l’histoire, une importance toute spéciale: c’est le rôle que sa situation géographique et son caractère pacifique l’ont amenée à jouer sur le plan international. En accueillant sur son sol une des plus anciennes et des plus notables Communautés Européennes, celle du Charbon et de l’Acier, le Grand-Duché de Luxembourg a contribué pour sa part à faciliter l’accomplissement d’une tache difficile, mais que Nous estimons grandement utile au bien général: l’édification de l’Europe.

En souhaitant aujourd’hui à Vos Altesses Royales la bienvenue dans Notre demeure, Nous sommes heureux de les assurer qu’Elles y trouveront toujours le meilleur accueil; et Nous leur accordons, ainsi qu’à leur famille et à tout le Grand-Duché, Notre Bénédiction Apostolique.

                


*AAS 57 (1965), p.510-511.

Insegnamenti di Paolo VI, vol. III, p.257-258.

L’Osservatore Romano, 7.5.1965, p.1.

L'Osservatore Romano. Edition hebdomadaire en langue française, n.20 p.1.

La Documentation catholique, n.1450 col.1087.    

                      

top