The Holy See
back up
Search
riga

DISCOURS DU PAPE PAUL VI
AU MINISTRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES DU JAPON*

Lundi 19 juillet 1965

           

Monsieur le Ministre, Nous vous adressons la plus cordiale bienvenue, et Nous remercions Votre Excellence de l’honneur qu’elle Nous fait par sa visite, en compagnie de son illustre suite.

Cette rencontre a une signification particulière pour Nous, en raison de la place très importante qu’occupe la nation japonaise dans le monde moderne, et à cause du respect et de l’affection spéciale que Nous nourrissons pour votre peuple. Nous notons aussi avec une grande satisfaction le progrès des valeurs morales dans votre Pays et le désir croissante de voir les principes religieux jouer un rôle plus actif dans la vie publique et civique. Nous avons confiance que les relations diplomatiques existantes entre le Japon et le Saint-Siège serviront toujours mieux à promouvoir entre eux une mutuelle compréhension et une généreuse collaboration.

Ce fut une joie pour Nous, en mars dernier, d’envoyer au Japon, en qualité de Légat, le Cardinal Paul Marella, qui avait si longtemps jadis représenté le Saint-Siège dans votre Patrie, et qui Nous représenta Nous-même si dignement aux cérémonies du centenaire de la «découverte des anciens catholiques». C’est avec joie aussi que Nous recevons ici, chaque fois que Nous le pouvons, vos compatriotes qui viennent Nous rendre visite, et Nous sommes très sensible à l’accueil qu’ils veulent bien réserver à Nos paroles.

L’occasion présente Nous semble heureuse pour dire à Votre Excellence combien Nous apprécions tout ce qu’Elle et le Gouvernement Japonais font actuellement – sous la haute direction de Sa Majesté Impériale l’Empereur et de son Premier Ministre – pour soutenir la grande cause de la paix dans le monde, et spécialement dans le Sud-est asiatique, qui Nous cause tant de préoccupations. Nous ne pouvons qu’approuver et bénir tous les efforts qui sont faits pour rétablir la paix, là où elle est troublée et la raffermir là où elle est menacée.

Nous demandons à Votre Excellence de vouloir bien porter Notre salut déférent à Sa Majesté l’Empereur et à la Famille Impériale; au Premier Ministre et aux membres du Gouvernement, et à tout le cher peuple du Japon. Sur tous Nous invoquons de grand cœur les meilleures bénédictions du Ciel.


*AAS 57 (1965), p.655-656.

Insegnamenti di Paolo VI, vol. III, p.402-403.

L'Osservatore Romano 19-20.7.1965, p.1.

L'Osservatore Romano. Edition hebdomadaire en langue française, n.31 p.1.

                                       

top