The Holy See
back up
Search
riga

DISCOURS DU PAPE PAUL VI
AUX PARTICIPANTS AUX TRAVAUX DE LA
XI ASSEMBLÉE INTERNATIONALE DE
L’ASSOCIATION DU PACTE ATLANTIQUE

Mercredi 29 septembre 1965

 

Messieurs,

En vous accueillant aujourd’hui dans Notre demeure, Nous tenons à vous exprimer d’abord le plaisir que Nous éprouvons à vous recevoir, au tours des travaux de la Onzième Assemblée Internationale de l’Association du Pacte Atlantique.

Nous connaissons votre Association. Nous apprécions les efforts qu’elle déploie pour renforcer la solidarité entre les peuples. C’est, en effet, un idéal noble, et plus que jamais nécessaire, que de travailler sans relâche à rapprocher les hommes entre eux, en soulignant leurs solidarités, en favorisant de toutes manières la collaboration au delà des frontières, et en invitant chacun à faire ce qui dépend de lui pour atténuer les facteurs de division.

Une telle tâche revêt aujourd’hui une urgente qui ne vous échappe pas, et est bien capable de susciter, en tout temps, l’activité généreuse et le zèle de personnes désireuses de travailler pour le bien véritable de l’humanité. Dépassant le but déjà considérable de réaliser une entente entre les peuples, vous Nous assurez que vous avez le souci constant de collaborer au maintien de la paix entre les nations, et pas seulement entre celles qui sont signataires du pacte atlantique, mais aussi entre toutes les autres. Nous ne pouvons donc que Nous réjouir d’une telle détermination et former le vœu que vos activités contribuent réellement au service de la paix dans le monde.

Nous y travaillons Nous-même, comme vous le savez, de tout Notre pouvoir. Et si Nous avons répondu favorablement à la courtoise invitation de Monsieur le Secrétaire des Nations Unies, c’est bien dans la conscience que Nous avons du devoir qui incombe au Vicaire du «Prince de la paix» de ne rien négliger de ce qui pourrait favoriser la paix dans un monde déchiré et plein de tensions: une paix fondée sur la justice, la vérité, la liberté et la charité, comme le précisait Notre vénéré Prédécesseur Jean XXIII, celle-là même à laquelle aspirent tous les hommes de bonne volonté. Nous ne doutons pas que Nous serons accompagné dans Notre démarche par les vœux de tous les bons artisans de paix.

Dans ces sentiments, Nous formons des souhaits pour vos activités et appelons de tout cœur sur vous et sur ceux qui vous sont chers l’abondance des divines bénédictions.


*AAS 57 (1965), p.906-907;

Insegnamenti di Paolo VI, vol. III, p.496-497;

OR 1.10.1965, p.1;

ORf n.41 p.11;

La Documentation catholique, n.1459 col.1957-1958.

 

top