The Holy See
back up
Search
riga

DISCOURS DU PAPE PAUL VI
AUX MISSIONNAIRES EN PARTANCE POUR L’AFRIQUE

Jeudi 21 octobre 1965

 

Chers Fils,
Chers Missionnaires en partance pour l’Afrique,

Vous n’avez pas voulu faire escale à Rome sans venir Nous saluer, demander Nos encouragements, implorer Notre bénédiction. De tout cœur Nous vous les donnons, en vous souhaitant de riches moissons au service de l’Eglise et des âmes dans les champs d’apostolat qui vous attendent.

D’heureux présages, Nous semble-t-il, accompagnent votre départ en mission. Il a lieu en effet tandis que se déroule ici un des événements les plus considérables de la vie de l’Eglise: un Concile œcuménique, qui vise à un grand renouvellement des âmes, et dont l’attention s’est portée de façon toute spéciale sur vos personnes et sur vos travaux, comme l’atteste le schéma sur l’activité missionnaire de l’Eglise, tout récemment voté.

Oui, la mission est au centre des préoccupations des Pères Conciliaires. Toute l’Eglise se veut missionnaire; toute l’Eglise vous accompagne, en un moment comme celui-ci, de ses prières et de ses vœux: c’est portés par toute l’Eglise que vous partez au loin. Et vous allez être les premiers à mettre en pratique là-bas les directives du Concile, à vous en inspirer dans vos activités.

Le missionnaire peut parfois se sentir isolé: il ne l’est jamais, en réalité. Là où il est, l’Eglise est avec lui. Et’ aujourd’hui c’est l’Eglise du Concile, l’Eglise de l’aggiornamento, du renouvellement, qui l’accompagne et dont il est le témoin auprès des nations. Sa vocation, si belle et si grande, s’en trouve encore rehaussée et embellie s’il est possible. Que ce soit pour vous, chers Fils, un motif supplémentaire de joie et de fierté.

Et voici en outre que par une disposition providentielle votre visite s’inscrit entre deux dates mémorables de cette année 1965: dimanche dernier. Nous avions la joie de placer au nombre des Bienheureux et de proposer à l’admiration du monde un héroïque missionnaire martyrisé à Madagascar, le Père Jacques Berthieu; et dimanche prochain, vous le savez, c’est la Journée Missionnaire, qui va mobiliser les énergies chrétiennes de par le monde au service de la grande cause à laquelle vous avez donné votre vie.

Vous le voyez: les motifs ne manquent pas de remercier Dieu et de vous élancer avec une sereine confiance dans les sentiers qu’Il ouvre devant vous.

Que l’exemple du nouveau Bienheureux, en particulier, vous soit une lumière et un réconfort: quelle générosité dans le don de soi! Quel souci constant de se tenir uni à Dieu au milieu des tribulations, dont la vie missionnaire n’est jamais exempte! Cette fidélité quotidienne, vous le savez, lui valut la grâce d’une héroïque intrépidité dans l’épreuve finale qui couronna sa belle existence et qui lui ouvrit les portes du Ciel.

Chers Fils, allez, sur ses traces et à son exemple, porter la bonne nouvelle et la paix du Christ à ceux qui l’attendent. Speciosi pedes evangelizantium pacem! (Rom. 10, 15). Nos vœux et Nos prières vous accompagnent, et afin que rien ne manque à votre joie, Nous vous accordons de tout cœur, en gage de la divine assistance, la Bénédiction Apostolique que vous êtes venus Nous demander.

                                                   

top