The Holy See
back up
Search
riga

DISCOURS DU PAPE PAUL VI
AU NOUVEL AMBASSADEUR DE L’IRAN
PRÈS LE SAINT-SIÈGE*

Jeudi 1 décembre 1966

 

Les aimables paroles que vient de prononcer Votre Excellence Nous touchent vivement. Pour Notre part, c’est avec le plus grand plaisir que Nous accueillons aujourd’hui le nouveau Représentant de la grande et noble nation iranienne, avec laquelle le Saint-Siège entretient, depuis le longues années, les plus cordiales relations.

Nous savons toute l’estime que le Shahinshah Mohammad Reza Pahlavi professait pour Nos illustres prédécesseurs, les Papes Pie XII et Jean XXIII: et Nous n’oublions pas que Sa Majesté voulut s’associer au grand événement du Concile œcuménique par l’envoi de Missions Extraordinaires tant à la cérémonie d’ouverture qu’à celle de clôture.

Votre Excellence a mentionné le «respect de toutes les croyances» dont s’inspirèrent les fondateurs de sa glorieuse Patrie. Nous voudrions relever, à Notre tour, la largeur d’esprit qui anime ses dirigeants d’aujourd’hui, et dont bénéficient largement les institutions catholiques d’éducation et d’assistance qui se trouvent sur le territoire de l’Empire iranien. Nous tenons à assurer Votre Excellence que Nous apprécions hautement l’attitude ouverte et compréhensive des Autorités Iraniennes.

Il Nous est agréable aussi de saisir cette occasion pour réaffirmer que l’Eglise Catholique ne désire rien tant que de former, par ces Institutions, de bons et loyaux citoyens, et de contribuer, autant qu’elle le peut, à leur bien-être et à leur élévation spirituelle et culturelle.

Cet effort rejoint, Nous le savons, une des préoccupations constantes de Sa Majesté Impériale, dont le monde entier connaît aujourd’hui les pacifiques initiatives et admire l’attitude courageuse et exemplaire dans la campagne mondiale pour l’alphabétisation.

C’est vous dire, Monsieur l’Ambassadeur, que Nous accueillons avec une particulière satisfaction les vœux que vous Nous exprimez de la part de votre Souverain, auquel Nous vous saurons gré de transmettre Notre plus cordial hommage.

En assurant Votre Excellence de l’appui qu’elle trouvera toujours auprès de Nous dans l’exercice de la mission qu’elle inaugure aujourd’hui, Nous invoquons de tout cœur sur elle, sur sa famille et sur sa Patrie, l’assistance et les bénédictions du Dieu Tout-Puissant.   


*AAS 68 (1966), p.1183.

Insegnamenti di Paolo VI, vol. IV p.602-603.

L'Osservatore Romano 2.12.1966, p.2.

L’Attività della Santa Sede 1966, p.766.

L'Osservatore Romano. Edition hebdomadaire en langue française n.49 p.1.

                                            

top