The Holy See
back up
Search
riga

PÈLERINAGE À FÀTIMA

DISCOURS DU PAPE PAUL VI
AUX REPRÉSENTANTS
DES COMMUNAUTÉS CHRÉTIENNES NON CATHOLIQUES

Samedi 13 mai 1967

 

Frères chrétiens,

Nous sommes heureux de vous saluer ici au cours de ce rapide pèlerinage. Nous sommes venu à Fatima pour vénérer la mère du Christ, celle dont Elisabeth a déclaré: «Tu es bénie entre les femmes et le fruit de ton sein est béni».

Nous pouvons ensemble trouver dans la Vierge telle que le Nouveau Testament nous la présente le modèle de notre foi et de notre humilité. Marie est celle qui a cru: «Je suis la servante du Seigneur, qu’il me soit fait selon ta parole». Elle croit et en même temps elle se déclare servante. Croyant en Celui à qui rien n’est impossible, Marie s’efface devant Lui et se met humblement au service du mystère du salut.

Dans l’état actuel des divisions chrétiennes, il ne vous est pas possible, Frères, de partager toutes nos convictions sur Marie. Mais néanmoins nous avons en commun ce modèle de foi et d’humilité, que nous devons traduire à notre tour dans nos propres vies au service du Seigneur. Et nous pouvons légitimement espérer, avec la grâce du Seigneur, que ce service commun nous rapprochera les uns des autres.

Nous nous associons dès lors de plein cœur au chant de joie et de reconnaissance de Marie, Mère de Dieu: «Mon âme magnifie le Seigneur et exulte en Dieu mon salut . . . . il a fait en moi de grandes choses . . . . sa miséricorde s’étend d’âge en âge pour ceux qui le craignent».

Agréez, chers et vénérés Frères, nos vœux les meilleurs et veuillez partager notre désir et notre espoir que nous puissions un jour célébrer l’intégration parfaite dans la même foi et dans la même charité de tous ceux qui s’honorent du nom chrétien. 

                                   

top