The Holy See
back up
Search
riga

VOYAGE APOSTOLIQUE À GENÈVE

DISCOURS DU PAPE PAUL VI
AUX MISSIONS DIPLOMATIQUES ACCRÉDITÉES PRÈS LES ORGANISATIONS INTERNATIONALES*

Mardi 10 juin 1969

 

Messieurs,

C'est un privilège de ce pays d'avoir, par une pratique éprouvée d'une sage et active neutralité, attiré l'attention des responsables du destin des peuples au lendemain des grands conflits mondiaux. C'est ce qui a valu à la ville de Genève d'être choisie comme siège d'un nombre important d'institutions internationales, et c'est ce qui Nous vaut le plaisir de vous rencontrer aujourd'hui.

Vous êtes, Messieurs, accrédités par vos gouvernements auprès de ces institutions, et Nous avons plaisir à saluer en vos personnes des hommes qui ont foi en ces organisations internationales, qui en apprécient le travail et contribuent, pour leur part, à en assurer le succès. Permettez que Nous vous en félicitions.

C'est une caractéristique de notre temps que cette ampleur singulière prise par les problèmes internationaux et par les organismes qui s'emploient à les résoudre. De ceux qui, comme vous, soutiennent ces organismes par leur active collaboration, on peut dire qu'ils travaillent vraiment pour le bien de l'humanité, et que leur action mérite estime et respect.

Cette action n'est peut-être pas toujours appréciée comme elle le mériterait : c'est qu'il y a toute une éducation à la vie et à l'activité internationales, et, comme toute éducation, celle-ci demande du temps et de la patience. Soyez-en, Messieurs, les bons artisans ! Collaborer, comme vous le faites, au plan international, c'est mettre la concorde à la place de la méfiance, c'est donc travailler positivement à la construction de cet édifice si fragile, sans cesse menacé, et pourtant si désirable, qui s'appelle la paix entre les peuples.

L'Église catholique apprécie et encourage ces efforts; elle désire être elle-même présente chaque fois que le véritable bien de l'homme est en cause, et c'est pourquoi le Saint-Siège a tenu à se faire représenter auprès de plusieurs de ces organismes, auprès desquels vous êtes vous-mêmes accrédités : c'est assez dire le prix qu'il attache aux services rendus à la communauté humaine par tout ce travail déployé au plan international.

C'est donc de grand cœur, Messieurs, que Nous formons des vœux pour le succès de vos activités. Dieu veuille les faire fructifier ! Qu'il daigne les bénir comme Nous les bénissons Nous-même en son nom, en invoquant son assistance et sa toute-puissante protection sur vos personnes, sur vos familles et sur vos patries


* Insegnamenti di Paolo VI, vol. VII p.384-385.

L’Osservatore Romano, 11.6.1969, p.3.

L'Osservatore Romano. Edition hebdomadaire en langue française n.26 p.6.

La Documentation catholique, n.1543 p.623.

 

top