The Holy See
back up
Search
riga

DÉCLARATION COMMUNE
DE SA SAINTETÉ LE PAPE PAUL VI
ET
DE SA SAINTETÉ VASKEN Ier,
CATHOLICOS DE TOUS LES ARMÉNIENS

Mardi 12 mai 1970

 

Paul VI, Evêque de Rome, Pape de l’Eglise Catholique, et Vasken I, Catholicos-Patriarche Suprême de tous les Arméniens, rendent grâces au Seigneur de leur avoir permis de prier ensemble, de se rencontrer, et d’échanger le saint baiser de paix, surtout en cette période de préparation à la grande fête célébrant la descente du Saint-Esprit sur les apôtres.
Conscients de leurs devoirs de pasteurs, ils invitent tous les chrétiens, et surtout ceux de l’Eglise catholique et de l’Eglise apostolique arménienne, à répondre avec encore plus de fidélité à l’appel du Saint-Esprit les incitant à une unité plus profonde qui accomplira la volonté de notre commun Sauveur, et qui rendra plus fécond le service du monde par les chrétiens.
Cette unité ne peut se réaliser que si tous, pasteurs et fidèles, cherchent à se connaître vraiment les uns les autres. A cette fin, ils exhortent les théologiens à s’adonner à une étude commune tendant à approfondir leur connaissance du mystère de notre Seigneur Jésus-Christ et de la révélation faite en Lui. Fideles à la tradition transmise par les apôtres et les Pères, et, en même temps, conscients des exigences d’un monde qui cherche Dieu dans les nouveaux développements de notre époque, ils pourront ouvrir de nouvelles voies qui permettront de surmonter les divergences existant encore et amèneront leurs Eglises à une unité plus parfaite dans la profession de leur foi en face du monde. De leur part, le Pape et le Catholicos essayeront de faire tout le possible pour appuyer ces efforts et leur donner leur bénédiction de pasteurs.

Cependant la recherche risque elle-même de rester stérile si elle n’est pas enracinée dans toute la vie de toute l’Eglise. C’est pourquoi ils souhaitent que se développe une collaboration plus étroite dans tous les domaines possibles de la vie chrétienne. La prière commune, l’aide spirituelle réciproque, des efforts conjoints en vue de trouver aux problèmes du monde d’aujourd’hui des principes de solutions vraiment chrétiennes, seront des moyens précieux au service de cette recherche de la pleine unité tellement désirée.
Cette recherche accomplie ensemble, cette collaboration doivent être fondées sur la reconnaissance réciproque de la foi chrétienne et de la vie sacramentelle communes, sur le respect mutuel des personnes et de leurs Eglises. Si les efforts désintéressés que de tout coeur ils voudraient promouvoir, sont inspirés par cet esprit et sont mis en oeuvre de cette manière, ils ont confiance que l’Esprit de vérité et d’amour donnera aux membres de l’Eglise catholique et de l’Eglise apostolique arménienne cette fraternité véritablement chrétienne qui est le fruit de son action en eux.
C’est au nom de cette fraternité que le Pape Paul VI et le Catholices Vasken I élèvent leur voix dans un appel solennel à tous ceux qui ont une influence sur la vie des nations et des peuples afin qu’ils s’efforcent de chercher et de trouver tous les moyens possibles pour mettre fin aux guerres, à la haine, à la violence physique et morale, à n’importe quelle oppression de l’homme par l’homme. Que Celui qui est notre paix fasse que cet appel soit entendu.

Du Vatican, le 12 mai 1970

                

top