The Holy See
back up
Search
riga

PÈLERINAGE APOSTOLIQUE
DE SA SAINTETÉ PAUL VI
EN ASIE ORIENTALE, OCÉANIE ET AUSTRALIE

DISCOURS DU PAPE PAUL VI
AU CORPS DIPLOMATIQUE*

Sydney, Australie
Mardi 1 décembre 1970

 

Messieurs,

La rencontre dont vous Nous fournissez l’occasion est toujours pour Nous l’une des joies de Nos voyages à travers le monde. En un instant, c’est presque la terre entière, en la personne de ses représentants les plus choisis, qui s’offre à Nos yeux. Nous présentons à vos personnes et à vos peuples respectifs Notre salut respectueux avec Nos voeux de prospérité.

Notre séjour en Australie tend déjà vers san fin et Nous Nous félicitons d’avoir voulu ce long déplacement pour mieux répondre à Notre charge apostolique, par laquelle Nous sommes investi du souci de toutes les Eglises. Dans un esprit de communion et de partage de responsabilité, Nous avons ici, comme l’autre jour à Manile, étudié avec les évêques de cette immense région du monde, cherchant ensemble comment porter aujourd’hui la parole éternelle de Dieu à l’homme contemporain. L’objectif de ce voyage est d’ordre spirituel, mais c’est avec joie que Nous prenons également contact avec les Gouvernements et les Autorités locales pour les assurer de Notre loyal dévouement et pour leur exprimer Notre reconnaissance de leur hospitalité si cordiale. Nous y puisons un grand encouragement à poursuivre Notre mission au service de tous les hommes et à répéter Notre appel aux croyants pour que, portés par le dynamisme de leur foi, ils travaillent, en fraternelle collaboration avec les hommes de bonne volonté, au renouvellement de l’ordre temporel (Cfr. Apostolicam actuositatem, 5).

Votre mission, Messieurs, s’apparente de bien des manières à la Nôtre, parce que vous travaillez pour la cause de l’ordre international et du progrès pacifique des Peuples. Vous engageant dans cet effort général de concertation si nécessaire au monde d’aujourd’hui: concertation pour établir les conditions d’une paix juste; pour jeter les bases d’une société solidaire où le riche aide le pauvre, où le puissant soutient le faible.

Nous prions Dieu de vous aider dans cette fonction si éminente et si lourde de responsabilité, pour que, malgré lenteurs et tentations d’impatiences, grandisse chez les hommes la conscience qu’ils sont tous frères et fils du même Père qui est dans les Cieux. Avec ce vœu, Nous implorons sur vos personnes et vos pays respectifs l’abondance de la bénédiction divine.


*AAS 63 (1971), p.59.

Insegnamenti di Paolo VI, vol. VIII p.1316-1317.

L'Osservatore Romano. Edition hebdomadaire en langue française n.50 p.7, 8.

 

top