The Holy See
back up
Search
riga

DISCOURS DU PAPE PAUL VI
AUX SPÉCIALISTES DE L’ACADÉMIE DES «NUOVI LINCEI»

Mercredi 27 février 1974

 

Chers Messieurs,

Nous sommes à la fois heureux et honorés de recevoir votre groupe ce matin. La haute compétence scientifique que vous possédez, et qui vous a acquis un renom international, suscite notre estime et nos félicitations. Pour l’Eglise, déchiffrer, avec le plus de précision possible, les lois complexes qui règlent l’univers physique et biologique constitue déjà une quête de la vérité qui rend hommage à la fois à l’Auteur de la nature et à l’esprit humain qui participe à sa Sagesse.

S’il s’agit de mieux pénétrer le mystère de la vie humaine, de la protéger et de la promouvoir, l’œuvre déborde le domaine étroitement délimité des spécialisations proprement scientifiques. Beaucoup de concours y sont nécessaires: à côté de celui du savant et du médecin, il y faut celui du philosophe, du politique, du juriste, comme aussi, pensons-nous, celui du moraliste et du théologien.

En ce domaine en effet, l’Eglise catholique professe une conception de l’homme totalement englobante, qui fonde ses prises de position relatives aux problèmes actuels. Elle se réjouit de la maîtrise que l’homme acquiert sur sa propre vie, non pour la transformer à son gré, mais pour l’épanouir selon toutes les possibilités inscrites dans sa nature. Elle est soucieuse de la qualité de la vie, à tous ses niveaux, car ils sont tous ordonnés à la vocation spirituelle de l’homme. Elle reconnaît à chaque personne un caractère sacré, garanti par Celui qui a créé l’homme à son image, l’enveloppe de son amour et l’appelle à vivre avec Lui; elle reconnaît donc son droit inaliénable à vivre, dès le premier commencement de son existence - un droit dont nul humain ne peut jamais disposer - et un droit aussi à trouver chez ses semblables, et d’abord dans la famille, les conditions d’une vie vraiment humaine.

Ainsi, face aux problèmes de la vie, l’Eglise se situe dans la lumière d’une foi qui lui révèle le sens plénier de l’homme, et dans le sillage d’une longue expérience d’accueil à la vie. Mais sur ce point, elle sait qu’elle rejoint beaucoup d’hommes de bonne volonté, justement soucieux des conditions de vie réservées aux futures générations. C’est vous dire l’estime et l’intérêt que nous portons à vos travaux, en souhaitant de contribuer, pour votre part, à ce haut service de l’humanité.

                      

top