The Holy See
back up
Search
riga

DISCOURS DU PAPE PAUL VI
AUX REPRÉSENTANTS DES COMITÉS NATIONAUX OLYMPIQUES

Jeudi 15 mai 1975

 

Mesdames et Messieurs,

Les organisateurs de votre Congrès Nous ont fait part de votre désir de Nous rendre visite au tours de votre bref et studieux séjour romain, et c’est pour Nous une joie de venir passer un moment avec vous ce matin, en toute simplicité, comme il sied à un entretien cordial.

Représentants des Comités nationaux olympiques provenant de la plupart des Etats du monde, distincts par la langue, la culture, la manière de vivre, les convictions intimes aussi, vous donnez d’une certaine façon l’image de ce qu’est notre planète, avec toutes ses richesses humaines et avec ses différences.

Oh certes, le Pape n’a pas de compétence particulière pour traiter des sujets qui vous occupent. Pourtant tout ce qui est élevé dans l’homme le passionne. Vous lui permettrez donc d’exprimer l’importance qu’il attache, et l’Eglise catholique avec lui, au sport et à l’idéal olympique que, malgré les vicissitudes, vous vous efforcez de promouvoir au niveau international.

II Nous semble tout d’abord que le sport offre en lui-même une réelle valeur éducative. Par le biais du développement des possibilités physiques de l’individu, c’est en effet à son épanouissement moral qu’il concourt, sous de multiples aspects: recherche de l’équilibre humain de la personne, respect des partenaires, découverte de ce qu’est une règle du jeu, une émulation loyale.

Mais il offre également une valeur civile non moins réelle, à laquelle, en une période malheureusement troublée comme la nôtre, il est juste de rendre témoignage. Nous voulons parler de la contribution qu’il peut apporter, par son éthique propre et par les rencontres qu’il suscite, à la cause de la compréhension et de la paix entre les peuples. Notre vœu serait qu’au plan de la compétition sportive tout antagonisme étranger à la nature du sport puisse être dépassé, et qu’au contraire l’amitié puisse naître entre rivaux d’un moment, que la nécessité de la réconciliation et de la fraternité universelles puisse surgir ensuite dans les cœurs.

Enfin Nous pensons que vous essayez, dans toute la mesure du possible, de faciliter le bien-être spirituel de l’homme, Car le sport - n’est-il pas vrai? - procure la maîtrise de soi et la domination des instincts, et il prédispose à l’éveil des choses de l’esprit. A partir de là, une réflexion libre et sérieuse est favorisée. Encore faut-il lui fournir les conditions de s’exercer pleinement.

Mesdames et Messieurs, Nous vous remercions de votre présence, Nous vous félicitons de vos nobles aspirations et Nous vous encourageons très sincèrement. Que le Dieu Tout-Puissant vous assiste et vous comble de ses bienfaits!

Welcome indeed to the sportsmen and sportswomen here today. The voluntary discipline of sport helps the whole personality, not just the body. So also the competitive spirit helps to develop personal virtues such as magnanimity in defeat, humility in victory and deep respect for others. These qualities will serve you well.

Amadísimos hijos:

Con gozo particular os acogemos. Os sabemos entrenados no sólo en el campe deportivo sino en el cultivo de las virtudes cristianas. Recordad siempre que sois portadores de valores humanos, sí, pero tambien espirituales, eternos.

Con nuestra Bendición Apostólica.

Herzlich begrüßen Wir auch die Sportler aus Deutschland, Österreich und der Schweiz! Seid alle willkommen! Die Durchführung eurer sportlichen Wettkämpfe möge nicht nur eure physischen Kräfte anspornen und vervollkommen, die Kameradschaft untereinander vertiefen und der Förderung des internationalen Friedens dienen, sondern möge gleichzeitig euren Blick nach oben lenken, zu den eigentlichen Werten des Geistes und der Seele, damit ein jeder den »Kampfpreis« des ewigen Lebens gewinne (Cfr. 1 Cor. 9, 24).

                                    

top