The Holy See
back up
Search
riga

DISCOURS DU PAPE PAUL VI
AUX MEMBRES DE «THE TRILATERAL COMMISSION»*

Samedi 25 septembre 1976

 

Chers Messieurs,

Nous accueillons volontiers votre visite à l’occasion de la réunion à Rome de votre Comité directeur. La science et l’expérience des membres de «The Trilateral Commission» leur permet d’aborder, avec une rare compétence, des thèmes qui ont une importance vitale pour l’aménagement de la société, aux plans politique, économique, professionnel, social. C’est dire que vos discussions, vos publications, votre action peuvent avoir une influence de poids auprès de ceux qui exercent directement les plus hautes charges en ces domaines.

Nous ne doutons pas que vous ne cherchiez à mettre cette «technique» au service des peuples pour un développement qui soit pleinement humain, permettant non seulement l’accroissement des richesses, mais leur répartition équitable et la participation responsable du plus grand nombre; non seulement ce progrès matériel et le bien-être qui en résulte, mais aussi l’épanouissement des qualités morales et spirituelles qui font la grandeur d’une civilisation: l’accès à une culture et à une sagesse qui initient au sens de la vie, la considération accrue de la dignité d’autrui et de sa liberté, la coopération volontaire et généreuse au bien commun, la volonté de paix, le respect de la vie humaine sous toutes ses formes, la fidélité dans l’amour et le souci d’une saine éducation de la jeunesse qui mette en valeur le don de soi, la reconnaissance des valeurs suprêmes et de Dieu qui en est la source et le terme. En cela, Nous vous exprimons notre estime et nos encouragements.

Nous espérons que vos travaux seront bénéfiques, aux pays ou continents que vous représentez certes, - l’Amérique du Nord, l’Europe, le Japon, assez privilégiés pour certaines conditions de vie - mais également aux autres pays, à ceux notamment qui sont vraiment démunis et qui demandent justement, devant les instances internationales, une aide solidaire qui respecte leur dignité. Comme disciple du Christ, Nous sommes particulièrement convaincu de la nécessité de concevoir le pouvoir comme un service. Nous savons que vous y êtes aussi sensibles, Nous prions Dieu de vous inspirer et de bénir vos familles et ceux qui vous sont chers.


*Insegnamenti di Paolo VI, vol. XIV, p.745-746.

L'Osservatore Romano 26.9.1976, p.1.

L'Osservatore Romano. Edition hebdomadaire en langue française n.41 p.3.

 

top