The Holy See
back up
Search
riga

DISCOURS DU PAPE PAUL VI
À L’AMBASSADEUR DE LA RÉPUBLIQUE TUNISIENNE
PRÈS LE SAINT-SIÈGE*

Lundi 13 décembre 1976

 

Monsieur l’Ambassadeur,

Nous nous réjouissons de recevoir aujourd’hui Votre Excellence, en cette circonstance solennelle où Elle Nous présente les Lettres qui L’accréditent comme Ambassadeur de la République Tunisienne près le Saint-Siège. Nous vous souhaitons cordialement la bienvenue, et Nous vous remercions des aimables paroles que vous avez prononcées à notre égard.

La célébration prochaine, au seuil d’une nouvelle année, de la Journée au cours de laquelle les pensées et les désirs se tourneront avec ardeur vers la paix, devra aussi rappeler à tous, et particulièrement aux hommes chargés de responsabilités, la nécessité d’agir en faveur de cette même paix.

Aussi est-ce avec satisfaction que Nous saisissons l’occasion présente pour confirmer le ferme propos du Saint-Siège de contribuer sans cesse, et dans toute la mesure de ses possibilités, à l’établissement d’une paix juste et sincère dans toutes les parties du monde, et notamment, comme vous l’avez expressément souligné, au Moyen-Orient. L’on sait combien le Saint-Siège désire qu’une solution durable de cette crise accueille équitablement les instances légitimes de tous les peuples interessés, et comporte également une définition pacifique de la question de Jérusalem, de façon que la Cité sainte devienne un lieu de compréhension et de fraternité pour les fidèles des trois grandes religions monothéistes.

Nous apprécions, quant à Nous, les efforts réalisés en faveur de la paix par votre Gouvernement, et Nous vous prions de bien vouloir transmettre à Son Excellence le Président Habib Bourguiba les vœux fervents que Nous formons tout spécialement à son intention. Ces vœux s’étendent à l’ensemble du peuple tunisien, pour que le Dieu Tout-Puissant le soutienne dans sa marche vers le progrès et dans la recherche des biens spirituels. Et Nous avons aussi, en ce moment, une pensée très chaleureuse pour la communauté catholique locale, heureux de ce qu’elle a déjà fait pour le pays, et de ce qu’elle fera encore - est-il besoin de le dire? - pour collaborer loyalement à sa vie et à son essor.

En vous réitérant, Monsieur l’Ambassadeur, nos souhaits de bienvenue, Nous vous assurons de l’aide de nos collaborateurs dans l’exercice de vos hautes fonctions, et vous promettons personnellement notre appui pour l’heureux et fécond accomplissement de votre mission.


*AAS 68 (1976), p.734-735.

Insegnamenti di Paolo VI, vol. XIV, p.1060-1061.

L’Attività della Santa Sede 1976, p.351-352.

L'Osservatore Romano13-14.12.1976, p.1.

L'Osservatore Romano. Edition hebdomadaire en langue française n.52 p.9.

top