The Holy See
back up
Search
riga

TE DEUM

Samedi 6 janvier 2001, 
Solennité de l'Epiphanie


Très chers frères et soeurs!

1. Avec le chant solennel du Te Deum, nous élèverons d'ici peu notre action de grâce à Dieu pour le don instimable que l'Année Sainte a été pour l'Eglise et pour l'humanité.

Les diocèses du monde entier s'unissent à notre action de grâce, eux qui ont vécu avec intensité ce Jubilé en communion constante avec l'Eglise de Rome. On ne peut pas non plus oublier la participation cordiale des chrétiens d'autres Eglises et Communautés ecclésiales, ainsi que l'adhésion de la part des fidèles d'autres religions à la joie des chrétiens pour cet événement extraordinaire.


2. Je ressens le besoin d'exprimer, en ce moment, mes sentiments de profonde reconnaissance aux institutions et aux responsables du gouvernement italien, de la région du Latium, de la province et de la commune de Rome, pour l'engagement en vue de la réussite du Jubilé.

Je remercie le Comité central du grand Jubilé, ainsi que tous ceux qui ont collaboré à ses diverses commissions et organisations. Je remercie tous  ceux  qui  ont  organisé  les liturgies et les temps de prière; ceux qui  ont  apporté  aux  pèlerins  un service précieux d'écoute et de confession.

J'adresse un remerciement chaleureux aux Forces de l'Ordre, aux agents des services d'accueil, d'information, de santé; à l'Agence romaine pour le Jubilé et les presque soixante-dix mille volontaires, de tout âge et de toute provenance, qui se sont prodigués sans interruption tout au long de l'Année jubilaire; aux familles qui on accueilli dans leur maison des pèlerins, en particulier les jeunes. Tous ceux qui ont apporté leur contribution sont vraiments nombreux:  qu'aucun d'entre eux ne se sente exclu de mon remerciement cordial et profond.

En outre, je ne peux manquer de remercier ceux qui ont contribué spirituellement à la réussite du Jubilé; je pense aux moniales et aux moines de clôture, ainsi qu'aux nombreuses personnes, en particulier les personnes âgées et les malades, qui ont prié sans cesse et offert leurs souffrances pour le Jubilé. De façon particulière, je voudrais remercier les malades qui, chaque mois, se sont donné rendez-vous dans la Basilique Sainte-Marie-Majeure, et à ceux qui se sont unis à eux de toutes les régions d'Italie.

A tous, merci de tout coeur!


Le Saint-Père s'est ensuite adressé aux pèlerins de langue française: 

Chers pèlerins de langue française, je vous adresse un salut cordial. Au terme du grand Jubilé, je souhaite que vos démarches jubilaires portent des fruits de grâce, pour vous-mêmes, pour vos familles et pour vos communautés diocésaines. J'ai confiance que tout ce que vous avez réalisé fera grandir la foi dans vos pays et contribuera à une vie meilleure. Je vous accorde à tous une affectueuse Bénédiction apostolique.

 

top