The Holy See Search
back
riga

 © PFARRKIRCHEN STIFTUNG ST. LAMBERT SEEON
Chemin de Croix, Felix Anton Scheffler - 1757
Eglise de  Saint Martin - Ischl, Seeon (diocèse de Munich) - Allemagne

 

QUATORZIÈME STATION
Jésus est mis au tombeau

   

V/. Adoramus te, Christe, et benedicimus tibi.
R/.
 Quia per sanctam crucem tuam redemisti mundum.

De l’Évangile selon saint Matthieu 27,59-61

C. Prenant le corps, Joseph l'enveloppa dans un linceul neuf, et le déposa dans le tombeau qu'il venait de se faire tailler dans le roc. Puis il roula une grande pierre à l'entrée du tombeau et s'en alla. Cependant Marie Madeleine et l'autre Marie étaient là, assises en face du tombeau.

 

Du livre des Psaumes 16 [15], 9-11

V. Mon cœur exulte, mon âme est en fête,
ma chair elle-même repose en confiance:
tu ne peux m'abandonner à la mort
ni laisser ton ami voir la corruption.

Tu m'apprends le chemin de la vie:
devant ta face, débordement de joie!
À ta droite, éternité de délices!

 

MÉDITATION

La vie ressemble parfois
à un long et triste Samedi Saint.
Tout semble fini,
Le méchant semble triompher,
Le mal semble plus fort que le bien[1].
Cependant la foi nous fait voir plus loin,
elle nous fait entrevoir les lumières d'un jour nouveau
au delà de ce jour.
La foi nous garantit que le dernier mot
revient à Dieu: uniquement à Dieu!

La foi est vraiment une petite lampe,
cependant c'est l'unique lampe qui éclaire la nuit du monde:
et son humble lumière se répand
avec les premières lueurs du jour:
le jour du Christ Ressuscité.

L'histoire ne finit donc pas au tombeau,
mais resurgit au tombeau:
ainsi l'a promis Jésus,[2]
c'est arrivé et cela arrivera encore![3]

 

PRIÈRE

Seigneur Jésus,
le Vendredi Saint est le jour des ténèbres,
le jour de la haine sans raison,
le jour de l'exécution du Juste!
Mais le Vendredi Saint n'est pas le dernier mot:
le dernier mot, c'est Pâques,
le triomphe de la Vie,
la victoire du Bien sur le mal.

Seigneur Jésus,
le Samedi Saint est le jour du vide,
le jour de la peur et du désarroi,
le jour où tout semble fini!
Mais le Samedi Saint n'est pas le dernier jour:
le dernier jour, c'est Pâques,
la Lumière qui se rallume,
l'Amour qui vainc toute haine.

Seigneur Jésus,
Tandis que se consume notre Vendredi Saint
et que se répète l'angoisse de nombreux Samedis Saints,
donne-nous la foi tenace de Marie
pour croire à la vérité de Pâques;
donne-nous son regard limpide
pour discerner les lueurs
qui annoncent le dernier jour de l'histoire:
un ciel nouveau et une terre nouvelle
[4]
déjà inaugurés en Toi,

 Jésus Crucifié et Ressuscité. Amen!


[1] Jr 12, 1; Ha 1, 13.
[2] Lc 18, 31-33.
[3] Rm 8, 18-23.
[4] Ap 21, 1.

 

Tous:

Pater noster, qui es in cælis:
sanctificetur nomen tuum;
adveniat regnum tuum;
fiat voluntas tua, sicut in cælo, et in terra.
Panem nostrum cotidianum da nobis hodie;
et dimitte nobis debita nostra,
sicut et nos dimittimus debitoribus nostris;
et ne nos inducas in tentationem;
sed libera nos a malo.

Quando corpus morietur,  
fax ut animæ donetur  
paradisi gloria. Amen.
Au moment où mon corps mourra,
fais qu'à mon âme soit donnée
la gloire du Paradis. Amen.

                  

Le Saint-Père s'adresse aux personnes présentes.

À la fin de son discours, le Saint-Père donne la Bénédiction apostolique :


Bénédiction

V/. Dominus vobiscum.
R/. Et cum spiritu tuo.

V/. Sit nomen Domini benedictum.
R/. Ex hoc nunc et usque in sæculum.

V/. Adiutorium nostrum in nomine Domini.
R/. Qui fecit cælum et terram.

V/. Benedicat vos omnipotens Deus,
Pater, et Filius, et Spiritus Sanctus.
R/. Amen.
 

 

© Copyright 2006 - Libreria Editrice Vaticana       

 

top