The Holy See Search
back
riga

Josep Tŕpies et six compagnons, prêtres et martyrs

Photo

 

Les sept prêtres du diocèse d'Urgell, assassinés en raison de leur foi au cours de la persécution qui eut lieu en Espagne, au cours des années 1936-1939, furent emprisonnés dans la ville de La Pobla de Segur (Leida, Catalogne) et fusillés à la porte du cimetière du village de Salas de Pallars le 13 août 1936.

Il s'agit du R.P. Josep Tápies i Sirvant, né en 1869 à Ponts, organiste de La Pobla de Segur; du R.P. Pasqual Araguás i Guárdia, né le 1899 à Pont de Claverol, curé de Noals (province de Huesca); du R.P. Silvestre Arnau Pasquët, né à Gósol en 1911, vicaire paroissial de La Pobla de Segur; du R.P. Josep Boher i Foix, né en 1887 à Sant Salvador de Toló et curé de La Pobleta de Bellveí; du R.P. Francesc Castells i Brenuy, né en 1886 à La Pobla de Segur, curé de Tiurana et économe de Poal; du R.P. Pere Martret i Moles, né en 1901 à La Seu d'Urgell, économe de La Pobla de Segur et du R.P. Josep-Joan Perot i Juanmartí, né en 1877 à Boulogne (Toulouse-France), curé de San Joan de Vinyafrescal.

Ce groupe de prêtres donna sa vie pour le Christ, pardonnant ses bourreaux et vivant ces moments tragiques dans des sentiments d'union avec la Passion du Seigneur et d'amour envers la Mère céleste. Ils subirent un interrogatoire très dur à La Pobla, refusant de renier leur état sacerdotal ou de profaner leur habit, et ils défendirent tant qu'ils le purent leur église paroissiale pour que le Très Saint Sacrement ne soit pas profané. Ils se rendirent avec une grande fermeté d'âme vers le lieu de leur martyre, pardonnant à leurs assassins et s'écriant "Vive le Christ Roi" avant d'être fusillés.

 

 

 

top