The Holy See
back up
Search
riga

  Brève Histoire de la Fondatrice de
l'Œuvre Pontificale de St. Pierre Apôtre


 
Fondée en 1889, à Caen, en France, l’Œuvre de St Pierre Apôtre (P.O.S.P.A.) doit son existence à l’initiative originale de Jeanne et Stéphanie Bigard

Grâce à une correspondance régulière avec différents missionnaires, mère et fille étaient convaincues qu’une communauté locale ne deviendrait jamais complètement Église sans ses propres évêques, prêtres et religieux, capables mieux que quiconque d’évaluer la richesse de leurs traditions et de prêcher l’Évangile dans leur culture particulière, de manière plus efficace et plus incisive.

Ayant donné tous leurs biens pour les besoins des séminaires dans les pays de mission et offert leurs vies de prières et de sacrifices, Jeanne et Stéphanie Bigard demandèrent à d’autres personnes d’offrir leurs prières et leur contribution financière pour répondre aux besoins de nombreux jeunes gens qui désiraient devenir prêtres. Jeanne persévéra et invita un grand nombre de personnes à rejoindre son groupe pour réaliser les objectifs suivants : 

 

  • Insister sur la nécessité de la formation et de l’éducation des prêtres et des religieux.
  • Contribuer largement à la croissance du clergé local.
  • Elargir peu à peu cet objectif en collaborant à la formation d’hommes et de femmesaspirant à devenir prêtres, religieux et religieuses, surtout par la création d’un clergé local.

En raison de sa santé très fragile, Jeanne Bigard renonça à la direction de l’Œuvre de St Pierre Apôtre le 22 janvier 1905. Elle mourut le 28 avril 1934 et fut enterrée auprès de sa mère Stéphanie Bigard au cimetière de Montparnasse à Paris, France.

En 1920, le siège central de l’Œuvre fut transféré à Rome. Le petit groupe avait grandi et s’était répandu dans toute l’Europe et même au-delà. Avec l'approbation du Saint-Siège, l'Œuvre fut proclamée « pontificale » le 3 mai 1922.

Grâce à l’intuition et à la vision des « dames Bigard », de nombreux évêques, prêtres et religieux ont bénéficié de l’aide de l’Œuvre pontificale de St Pierre Apôtre. Aujourd’hui, l’Œuvre aide 884 séminaires dans lesquels environ 73.000 séminaristes étudient. Ils viennent de tous les continents : Afrique, Asie, Amérique, Océanie et Europe.
 

top