The Holy See
back up
Search
riga

S. CONGRÉGATION POUR LA DOCTRINE DE LA FOI

Notification au sujet de M. l’Abbé de Nantes

 

A la requête de M. l’Abbé de Nantes, la S. Congrégation pour la Doctrine de la Foi a examiné ses écrits et, après l’avoir entendu par deux fois, le 6 juillet 1968 et le 23 mai 1969, a jugé devoir lui demander de souscrire une formule de rétractation de ses erreurs et de ses graves accusations d’hérésie portée contre le Pape Paul VI et le Concile. Après les deux premiers refus opposés par l’Abbé de Nantes à cette demande, la S. Congrégation pour la Doctrine de la Foi a tenté une dernière fois, le 11 juillet 1969, de le convaincre de se soumettre à la décision officielle du Dicastère romain compétent auquel il avait été le premier à faire appel.

A cette demande solennelle qui lui était adressée, l’Abbé de Nantes a répondu, en date du 16 juillet 1969, par un refus catégorique. Il y récuse le droit de la S. Congrégation pour la Doctrine de la Foi d’exiger de lui une soumission, et il confirme ses positions antérieures concernant le Concile, l’aggiornamento de l’Église, l’épiscopat de sa nation, les « hérésies » de Paul VI et l’appel adressé au clergé romain en vue de sa déposition canonique. La S. Congrégation pour la Doctrine de la Foi ne peut que prendre acte de ce refus opposé à sa légitime autorité en constatant avec une extrême tristesse qu’en se révoltant de la sorte contre le Magistère et la hiérarchie catholique, M. l’Abbé de Nantes disqualifie l’ensemble de ses écrits et de ses activités, par lesquels il prétend servir l’Église tout en donnant l’exemple de la révolte contre l’épiscopat de son pays et contre le Pontife romain lui-même.

Réunis en Congrégation ordinaire, les Cardinaux de la S. Congrégation pour la Doctrine de la Foi ont donc décidé de rendre publique la présente Notification, et le Saint-Père a daigné approuver cette décision.

 

L’Osservatore Romano, 10 août 1969.

 

   

top