The Holy See
back up
Search
riga

S. CONGRÉGATION POUR LA DOCTRINE DE LA FOI

 

LETTRE

Rome, le 29 mai 1973

Excellence,

Plusieurs Conférences Épiscopales et de nombreux Ordinaire des lieux ont demandé à cette S. Congrégation que soit adoucie la pratique actuelle de la sépulture ecclésiastique des fidèles qui, au moment de leur mort, se trouvaient dans une situation matrimoniale irrégulière.

Les opinions et les réflexions qui nous sont parvenues à ce sujet ont été attentivement examinées par ce S. Dicastère et ont été soumises pour examen à l’Assemblée Plénière de la Congrégation en 1972.

Dans cette Assemblée les Pères ont décidé, avec l’approbation du Souverain Pontife, de rendre plus facile la célébration de la sépulture ecclésiastique pour les fidèles catholiques auxquelles elle est interdite en vertu du canon 1240.

En dérogeant à ce canon dans la mesure où cela est nécessaire, une nouvelle réglementation sera promulguée dès que possible, aux termes de laquelle ne sera pas interdite la célébration des obsèques religieuses pour les fidèles qui, bien que se trouvant avant leur mort dans une situation de péché manifeste, ont gardé leur attachement à l’Église et ont donné quelque signe de pénitence, à condition que soit écarté le scandale public des autres fidèles.

Le scandale des fidèles et de la communauté ecclésiastique pourra cependant être atténué ou évité dans la mesure où les Pasteurs expliqueront de la façon qui convient le sens des obsèques chrétiennes, dans lequel beaucoup voient un recours à la miséricorde de Dieu et un témoignage de la foi de la communauté dans la résurrection des morts et la vie éternelle.

Par la présente lettre, je prie Votre Excellence de bien vouloir communiquer aux Ordinaires de cette Conférence Épiscopale que bientôt sera publié le texte du nouveau décret sur la sépulture ecclésiastique, avec effet immédiat à partir du jour même de sa notification.

Avec les sentiments respectueux de votre très dévoué

Franjo ŠEPER
Préfet

+ Jérôme HAMER, O.P.
Secrétaire

   

top