The Holy See
back up
Search
riga

S. CONGRÉGATION POUR LA DOCTRINE DE LA FOI

DÉCLARATION*

 

En juin 1980, le Saint-Siège, par l’intermédiaire de la S. Congrégation pour la Doctrine de la Foi, a donné un avis favorable à la demande présentée par les évêques des États-Unis à propos de l’admission à la pleine communion avec l’Église catholique de quelques membres du clergé et du laïcat appartenant à l’Église épiscopalienne (anglicane). La réponse du Saint-Siège à l’initiative de ces épiscopaliens inclut la possibilité d’une «mesure pastorale» par laquelle se trouve permise à ceux qui le désirent une commune identité en conservant quelques éléments de leur héritage.

L’entrée de ces personnes dans l’Église catholique doit être comprise comme la «réconciliation de personnes individuelles qui désirent la pleine communion catholique», selon ce qui est prévu par le décret sur l’œcuménisme (n. 4) du Concile Vatican II.

En accueillant dans le clergé catholique le clergé épiscopalien marié, le Saint-Siège a précisé que l’exception à la règle du célibat est accordée en faveur de ces personnes individuelles et ne doit pas être comprise comme si elle impliquait un changement de pensée de la part de l’Église au sujet de la valeur du célibat sacerdotal qui demeure la règle, même pour les futurs candidats de ce groupe.

En accord avec la Conférence épiscopale des Etats-Unis, la Congrégation pour la Doctrine de la Foi a désigné Mgr Bernard F. Law, évêque de Springfield-Cape Girardeau, comme délégué ecclésiastique pour cette question. Sa tâche sera d’élaborer des propositions contenant des éléments utiles pour la «mesure pastorale» mentionnée ci-dessus qui est à soumettre au Saint-Siège, de veiller à sa réalisation et d’examiner avec la Congrégation pour la Doctrine de la Foi les questions concernant l’admission de l’ancien clergé épiscopalien au sacerdoce catholique.

 

 

* OR 1er avril 1981, 2.

  

top