Index

  Back Top Print

AUMÔNERIE APOSTOLIQUE

Cité du Vatican

 

L’Aumônerie apostolique est le service du Saint-Siège qui, au nom du Souverain Pontife, a pour mission d’exercer la charité en faveur des pauvres.

Cette activité, qui remonte aux premiers siècles de l’Église, relevait directement de la compétence des diacres. La charge de ces derniers fut exercée ensuite par un ou plusieurs proches des Pontifes, sans la dignité hiérarchique ou prélatice qui ne vint qu’après. Une bulle d’Innocent III (1198-1216) parle de l’Aumônier comme d’une charge déjà existante. Le premier Pape à avoir organisé l’Aumônerie apostolique fut le bienheureux Grégoire X (1271-1276), qui définit les attributions de l’Aumônier. Par une bulle de 1409, Alexandre V édicta des règles portant sur le fonctionnement de l’Aumônerie, dont l’activité propre fut toujours exercée grâce à la sollicitude des Pontifes romains. L’Aumônier de Sa Sainteté, qui est Archevêque, fait partie de la Famille pontificale et, en tant que tel, il prend part aux célébrations liturgiques et aux audiences officielles du Saint-Père.

Pour aider la collecte de fonds destinés aux œuvres de charité confiées à l’Aumônerie, le Pape Léon XIII a délégué à l’Aumônier la faculté d’accorder la Bénédiction apostolique au moyen de parchemins. Ceux-ci, pour être authentiques, doivent être munis de la signature de l’Aumônier et du sceau de son service.

Il faut noter à ce sujet que l’indemnité indiquée pour la concession de la Bénédiction Papale correspond uniquement au document lui-même, aux frais occasionnés par sa préparation et son expédition et à une contribution pour la charité du Pape.

Toutes les offrandes qui parviennent à l’Aumônerie apostolique pour contribuer à l’envoi des diplômes de Bénédiction sont entièrement destinées à la charité exercée par ce service en faveur des pauvres qui, chaque jour, tendent la main au Successeur de Pierre pour lui demander de l’aide.

 

Aumônier de Sa Sainteté: Mons. Konrad Krajewski, Archevêque titulaire de Benevento