Le Saint-Siège Menu Recherche
La Curie Romaine Institutions Liées au Saint-Siège

Secrétairerie d'État Congrégations Tribunaux Conseils Pontificaux Synode des Évêques Services Administratifs Commissions Pontificales Guarde Suisse Pontificale Institutions Liées au Saint-Siège Bureau Central du Travail Académies pontificales
Pontificium Institutum Musicae Sacrae - Roma

Aula Magna



Abbazia di San Girolamo

L’Institut Pontifical de Musique Sacrée a été fondé par saint Pie X en 1910 avec la dénomination “Ecole Supérieure de Musique Sacrée”. L’Ecole a été ouverte le 3 janvier 1911 et confirmée avec le bref Expleverunt du 4 novembre de la même année. Le 10 juillet 1914, avec un rescrit de la Secrétairerie d’Etat, l’Ecole a été déclarée Pontificale avec la faculté de conférer des degrés académiques.
Benoît XV assigna comme résidence de l’Ecole le palais Saint-Apollinaire, la transférant de son siège de via del Mascherone (16 octobre 1914). Pie XI, avec le motu proprio Ad musicæ sacræ restitutionem (22 novembre 1922) en donna les statuts et confirma sa dépendance immédiate au Siège Apostolique.

La constitution apostolique Deus scientiarum Dominus (24 mai 1931), plaça l'Ecole – dénommée Institut Pontifical de Musique Sacrée - parmi les universités et les facultés pontificales. Pie XII en recommanda vivement la fréquentation des cours dans une lettre de la Secrétairerie d’Etat envoyée à l’épiscopat du monde entier (22 novembre 1953) ainsi que dans l’encyclique Musicæ sacræ disciplina (25 décembre 1955). Dans l’Instruction de la Musique Sacrée et de la Sacrée Liturgie du 3 octobre 1958, la Sainte Congrégation des Rites a souligné la priorité de l’Institut romain par rapport aux institutions similaires. Jean XXIII, à l'occasion du cinquantenaire de sa fondation, a encouragé son action par la lettre apostolique Iucunda laudatio et a institué une section de musique pour les missions (8 décembre 1961). Paul VI avec le chirographe Nobile subsidium liturgiæ (22 novembre 1963) a institué la Consociatio Internationalis Musicæ Sacræ, dont le secrétariat se trouve dans l’Institut et a fondé, le 10 mai 1975, l’Ecole de sémiologie grégorienne.

Jean-Paul II, en 1983, a attribué à l’Institut l’immeuble de l’abbaye Saint-Jérôme in Urbe, où, depuis l’année académique 1984-1985, se déroule l’activité didactique et liturgique. Le 19 janvier 2001, au cours du 90ème anniversaire de la fondation de l’Institut Pontifical de Musique Sacrée et en conclusion des célébrations à la mémoire de Mgr. Higini Anglès, Président de l’Institut de 1947 à 1969, les professeurs et le personnel de l’Institut ont été reçus en audience particulière par S. S. Jean-Paul II. Dans le discours prononcé pour cette occasion le Saint-Père a tracé avec autorité les voies principales de la musique sacrée, en témoignant sa reconnaissance et son estime pour l’activité didactique, artistique et liturgique de l’Institut.

Chiostro dell'Abbazia di San Girolamo

Le chirographe sur la Musique Sacrée émanant de Jean-Paul II, le 22 novembre 2003, en commémoration du centenaire du Motu proprio Inter sollicitudines de saint Pie X, constitue un signal ultérieur de sa prédilection pour l’Institut, puisque – rappelant les mérites de «cette institution académique bientôt centenaire, qui a rendu et continue de rendre un service de grande qualité à l’Eglise» - il la désigna comme institution de collaboration avec la Congrégation pour le Culte divin et la Discipline des Sacrements dans «l'important devoir de réglementer et de promouvoir la sainte Liturgie», particulièrement dans le «domaine de la musique sacrée liturgique».

Pendant sa visite à l’Institut le 13 octobre 2007, le Pape Benoît XVI a tracé par son  magistère le programme qui nous est confié: conjuguer l’étude de la musique liturgique de la tradition catholique avec les exigences de participation active des fidèles au chant liturgique, en exaltant toujours les valeurs de la beauté et en encourageant la formation du clergé et des laïcs à la pratique correcte liturgique et musicale dans l’Eglise universelle.

L’Institut Pontifical de Musique Sacrée, en qualité d’institution académique et scientifique érigée par le Siège Apostolique, jouit d’une personnalité juridique propre et est régi par les normes du droit canonique, sur des statuts approuvés par le Saint-Siège et sur des normes approuvées par le Conseil Académique. En tant que faculté du Siège Apostolique, il confère les degrés académiques de Baccalauréat, Licence, Doctorat et Master.

Chiostro dell'Abbazia di San Girolamo

L’Institut poursuit les finalités suivantes: enseigner les disciplines liturgiques et musicales sous le plan pratique, théorique et historique; promouvoir la connaissance et la diffusion du patrimoine traditionnel de la musique sacrée et favoriser les expressions artistiques adéquates aux cultures actuelles; rendre, sous mandat de l’Eglise mère de Rome, un service aux Eglises locales du monde entier, en vue de la formation des musiciens d’église et des futurs enseignants dans le domaine de la musique sacrée.

L’Institut accomplit son mandat au moyen de l’enseignement des disciplines curriculaires, de la recherche et de l’analyse historique et esthétique, de la publication d’œuvres musicales et scientifiques, de l’exécution de compositions musicales dans le cadre de concerts et de la liturgie, dans le but de diffuser le répertoire du passé et du présent.

L’Institut Pontifical de Musique Sacrée encourage en outre le développement des centres d’études sur la musique sacrée - soit au niveau académique (Universités, Ecoles supérieures) soit au niveau pastoral (Ecoles diocésaines) - et l’organisation de congrès d’études et de cours de spécialisation et de perfectionnement (Master).


La Curie Romaine