The Holy See
back up
Search
riga

COMMISSION INTERNATIONALE ANGLICANE-CATHOLIQUE
POUR L'UNITÉ ET LA MISSION

Londres-Rome, 20-24 novembre 2001

La rencontre internationale extraordinaire entre évêques anglicans et catholiques qui s’est tenue à Mississauga (Canada) au mois de mai 2000 (cf. Service d’information n. 104-2000/III) demandait que soit créé un groupe de travail de haut niveau pour encourager les efforts œcuméniques entre la Communion anglicane et l’Église catholique. La première réunion de ce groupe de travail dénommé “ Commission internationale anglicane-catholique pour l’unité et la mission ” s’est tenue du 20 au 24 novembre 2001 

La rencontre a débuté au Palais de Lambeth (Londres). Les participants se sont ensuite rendus à Rome où s’est poursuivie et conclue leur session de travail. A Londres, ils ont été accueillis par l’Archevêque de Cantorbéry, le Dr George Carey, et à Rome ils ont été reçus en audience privée par le Saint-Père. 

Nous publions, ci-après, la lettre de l’Archevêque de Cantorbéry datée du 21 novembre 2001 remise au Pape Jean-Paul II par les participants de la rencontre, le discours que le Saint-Père a adressé aux membres de la commission à la fin de la session ainsi que le communiqué de presse.

*** 

LETTRE DE L'ARCHEVÊQUE DE CANTORBÉRY

21 novembre 2001

A Sa Sainteté le Pape Jean-Paul II

Sainteté,

Je suis infiniment heureux de vous adresser cette lettre de salutations qui vous sera remise par les membres du Groupe de travail anglican-catholique. Depuis l’inauguration de la Commission internationale anglicane-catholique (ARCIC) en 1970, beaucoup a été fait par ses membres pour permettre à nos Églises d’être à l’écoute l’une de l’autre, de partager leurs expériences et leurs compréhensions et de parvenir à des accords sur notre foi commune en notre Seigneur Jésus Christ. Les membres de cette Commission ont prié ensemble, étudié des questions sources de division entre nos Églises et élaboré des déclarations exprimant notre héritage commun en tant que chrétiens. Lors de la rencontre à Mississauga que le Cardinal Cassidy et moi-même avons présidée l’an passé, nous avons prié et réfléchi nous aussi pour que ce Groupe de travail puisse bâtir sur les fondations que nous offraient la Commission internationale et cette réunion, et permette à nos Églises de mettre en pratique l’engagement commun et la vie commune qui est déjà la nôtre.

J’ai reçu les membres de ce Groupe de travail au Palais de Lambeth, le mercredi 21 novembre, et je leur ai exprimé mon grand espoir pour l’avenir du travail qu’ils ont entrepris. Je suis heureux qu’ils aient également la possibilité d’entendre directement l’opinion de Votre Sainteté quant à la tâche qui est devant eux. Si l’on pense que mon prédécesseur saint Augustin se rendit à Cantorbéry chargé d’une mission par le Pape Grégoire, il me semble hautement significatif que nous remettions l’un et l’autre cette responsabilité à ce nouveau Groupe de travail. En tant qu’évêques, la mission nous a été confiée de guider nos Églises et d’apporter la bonne nouvelle au monde entier. En cette période de troubles, je suis convaincu que nous devons témoigner avec force de la vérité de l’appel de Dieu et de la plénitude de la vie en Christ.

J’adresse à Votre Sainteté mes salutations les plus chaleureuses, qu’avivent les nombreux et heureux souvenirs de mes visites à Rome. Je prie avec ferveur pour que nos Églises soient une dans la foi et le témoignage commun, exprimant ainsi cette unité qui est la vocation de l’Église, afin que le monde croie. Je suis convaincu que le Groupe de travail anglican-catholique contribuera à renforcer notre communion pour la mission.

Sincèrement vôtre dans le Christ,

George Carrey

 

        

top