The Holy See
back up
Search
riga

 

Le Conseil pontifical Cor Unum, instrument de la charité du Pape en 2003

 

Des gestes concrets de solidarité 

pour témoigner de l'amour de Dieu pour l'homme

 

Des fidèles, des paroisses et des Institutions religieuses ont confié au Saint-Père leurs gestes d'amour à l'égard de leurs frères éprouvés dans l'esprit et le corps par les conséquences des catastrophes, de la pauvreté, de la maladie et du sous-développement. 1.680.000 US $ ont été alloués pour les secours d'urgence et pour la promotion humaine dans diverses régions du monde. 1.843.000 US $ ont été versés  pour le soutien de projets de promotion humaine dans les communautés autochtones agricoles pauvres d'Amérique latine et 2.474.000 euros pour la lutte contre la sécheresse et la désertification dans la région du Sahel.

         «Celui qui accueille un enfant en mon nom, c'est moi qu'il accueille» (Mt 18, 5), tel est le postulat qui “guide” le Message adressé par le Saint-Père à tous les fidèles et à tous les hommes de bonne volonté, à l'occasion du Carême, et qui a trouvé son point culminant précisément au cours des journées de la Semaine sainte. Le Pape écrit, entre autres: «Je pense avec une admiration pleine de gratitude à ceux qui prennent soin de la formation des enfants en difficulté et qui soulagent les souffrances des enfants et de leurs proches causées par les conflits et la violence, par le manque d'eau et de nourriture, par l'émigration forcée ainsi que par les nombreuses autres formes d'injustice qui existent à travers le monde» (n. 3; cf. ORLF n. 5 du 3 février 2004).

          Des toutes premières informations parvenues à Cor Unum”, il apparaît  que le Message du Pape a été amplement diffusé et a suscité des initiatives particulières, encore en cours, en faveur de l'enfance et des plus faibles. Dans ce domaine, la charité organisée, qui contribue à la formulation et au soutien de projets concrets, réalisés grâce aux dons de nombreux bienfaiteurs, revêt un rôle très important. Ces dons, toutefois, ne représentent pas une simple délégation des responsabilités personnelles; ils constituent en réalité, une participation active aux divers programmes. Cela peut être également le cas, par exemple, des fidèles qui ont voulu adhérer au Projet de construction du “Nyumbani Village” pour les enfants orphelins du SIDA à Nairobi (Kenya), exposé au moment de la présentation du Message de Carême du Saint-Père, le 29 janvier de cette année. Il s'agit de divers dons, dont les motivations font apparaître la volonté de participer en témoignant de l'amour.

          Il en est de même pour les dons spontanés que les fidèles, les communautés paroissiales et diocésaines et les instituts religieux ont voulu confier au Pape, au cours de l'année 2003, afin qu'il puisse concrétiser la sollicitude de l'Église universelle envers les plus indigents. Nous nous proposons ici de présenter un cadre synthétique de ce que le Saint-Père, à travers le Conseil pontifical “Cor Unum, a pu réaliser concrètement, l'an dernier, pour soutenir l'œuvre de ceux qui travaillent dans ce domaine aux côtés et en faveur des personnes les plus éprouvées par les souffrances du corps et de l'esprit en raison des catastrophes naturelles ou provoquées par l'homme et à cause de la pauvreté.

TYPES D'URGENCES

TYPES DE CATASTROPHES

CONTRIBUTIONS ALLOUÉES EN US$ PAYS 
TREMBLEMENTS DE TERRE

162.000

ALGÉRIE, SALVADOR, IRAN, OUGANDA, TURQUIE
INONDATIONS 243.000 ARGENTINE, BOLIVIE, FIDJI, GUATEMALA, SRI LANKA,  VIÊT-NAM
GUERRES 241.473 IRAK, LIBERIA, NIGERIA, RÉP. DÉM. DU CONGO
SÉCHERESSE ET FAMINE 59.304 ÉRYTHRÉE, ÉTHIOPIE, MOLDAVIE
RÉFUGIÉS ET MIGRANTS 91.688 ALGÉRIE, ANGOLA, HAÏTI, OUGANDA, RÉP. CENTRAFRICAINE 
HIV/SIDA 25.000 MALAWI, ROUMANIE
TOTAL US$ 822.465 23 PAYS

             Dans certains cas particuliers, le Saint-Père a voulu envoyer sur place, comme son envoyé spécial, S.Exc. Mgr Paul Josef Cordes, Président de Cor Unum, pour manifester la proximité spirituelle de l'Église universelle et du Siège apostolique à l'égard des populations victimes et pour encourager les personnes engagées dans les activités de secours. C'est dans ce sens qu'ont été réalisées les deux Missions conduites par S.Exc. Mgr Cordes au Viêt-nam (14-20 janvier), frappé par les inondations, et en Irak (28 mai-3 juin), immédiatement après la déclaration officielle de la fin de la guerre. Dans ces deux pays, il a pu rencontrer les Évêques, les Autorités civiles, certaines communautés particulièrement touchées par les catastrophes, ainsi que les représentants des Organisations engagées dans les secours aux populations. Mgr Cordes a pu apporter à ces Églises locales une première contribution visant à soutenir leur action en faveur des plus indigents.

 ***0***.

             Grâce à la générosité spontanée des fidèles, Cor Unum, sur ordre du Saint-Père, a pu répondre aux besoins de nombreuses communautés de pays en voie de développement pour favoriser leur croissance morale et matérielle. D'autres aides ont été allouées à des Institutions ecclésiales qui s'occupent de l'assistance aux enfants de la rue, aux personnes âgées seules, et aux sans-abris:

PROMOTION HUMAINE COMMUNAUTAIRE

SECTEURS CONTRIBUTIONS EN US$ PAYS 
SOCIO-MÉDICAL 93.260 BrÉsil, IndE, IsraËl, UKrainE, ViÊt-nam
ENFANTS 205.384 BrÉsil, CHilI, Ghana, IndE, MongoliE, OUGANDA, RÉpubliQUE CentrafricaInE, Tadjikistan, UKrainE, ViÊt-nam
FORMATION  103.200 BiÉlorussiE, BrÉsil, ColombiE, IndE, MozambiQUE, Nigeria, RÉp. DÉm. dU Congo, Rwanda, SOudan
AGRICULTURE ALIMENTATION 86.364 NIGERIA, OUGANDA, PÉROU, rÉP. DÉM. DU CONGO RWANDA, TANZANIE,
RECONSTRUCTION ET RÉNOVATION DE LOGEMENTS 152.840 Angola, CamerOun, CroaTiE, EtHiopiE, HaÏti, IndE, JÉrusalem, Kenya, LibYE, LituaniE, RoUmaniE
SOCIO-PASTORAL 188.175 Salvador, FinlandE,  Ghana, JÉrusalem, MongoliE, Nicaragua, RÉp. DÉm. dU Congo, ViÊt-nam
FEMMES 14.000 aNGOLA, CAMEROUN
PERSONNES ÂGÉES 15.000 OuGANDA
TOTAL US$ 858.223 33 PAYS

          Deux Fondations œuvrent dans le cadre de Cor Unum.

          La première est la Fondation Jean-Paul II pour le Sahel. Instituée en 1984, en réponse à l'appel pressant lancé par le Saint-Père le 10 mai  1980 de Ouagadougou en faveur des populations martyrisées par la sécheresse et la désertification dans la région du Sahel, cette Fondation, au cours de ses vingt premières années de vie, grâce à la contribution généreuse et constante de la Conférence épiscopale italienne, de fidèles et d'Institutions ecclésiales, a pu financer plus de 3.500 projets communautaires en vue de soutenir la lutte contre la sécheresse et la désertification, pour un montant total de plus de 30.000.000 $ US. Au cours de l'année 2003, le nombre de projets financés s'est élevé à 235, pour un montant total de plus de 2.474.000,00 euros, répartis de la façon suivante:

FONDATION JEAN-PAUL II POUR LE SAHEL

PAYS NOMBRE DE PROJETS APPROUVÉS FINANCEMENT TOTAL ACCORDÉ EN EUROS
BURKINA-FASO 119 953.507
CAP VERT 7 165.360
GAMBIE 11 163.791
GUINÉE-BISSAU 2 91.376
MALI 13 178.292
MAURITANIE 3 27.074
NIGER 11 100.119
SÉNÉGAL 33 404.126
TCHAD 36 390.660
TOTAL 235 2.474.307 EUROS

            12,76% des projets approuvés concernent l'environnement, 21,70% le secteur hydraulique, 9,36% l'agriculture, 8,94% l'élevage de bétail, 24,25% la formation des chefs de communautés, 10,21% l'auto-développement des communautés, 2,98% la formation technique et professionnelle et 0,85% d'autres catégories de projets.

             La seconde est la Fondation Populorum Progressio, au service des populations agricoles autochtones, métisses et afro-américaines pauvres d'Amérique latine.

            Créée par le Pape en 1992, à l'occasion du V centenaire du début de l'évangélisation en Amérique latine, elle se propose de soutenir des micro-projets  de promotion humaine intégrale. Soutenue en particulier par la Conférence épiscopale italienne, à travers le Comité pour les Interventions caritatives en faveur du Tiers-Monde, par des fidèles et par des Institutions religieuses, la Fondation, au cours de ses douze premières années de vie, a financé plus de 1.500 micro-projets pour un montant total de plus de 15.000.000 $ US. Au cours de sa session de 2003, le Conseil d'administration, qui s'est réuni à Guadalajara (Mexique) du 8 au 11 juillet, a débattu du financement  de 221 projets pour un montant total de 1.843.200 $ US, répartis par pays de la façon suivante:

FONDATION Populorum Progressio

PAYS NOMBRE DE PROJETS APPROUVÉS FINANCEMENT TOTAL  ACCORDÉ EN US$
ANTILLES 2 20.000
ARGENTINE 3 23.000
BOLIVIE 13 102.700
BRÉSIL 24 200.300
CHILI 9 69.500
COLOMBIE 32 270.500
COSTA RICA 6 49.500
CUBA 2 19.000
EQUATEUR 19 162.000
GUATEMALA 8 69.500
HAÏTI 11 107.600
HONDURAS 2 18.000
MÉXIQUE 18 134.500
NICARAGUA 11 77.500
PANAMA 5 44.000
PARAGUAY 8 66.000
PÉROU 29 246.500
RÉPUBLIQUE DOMINICAINE 6 49.800
SALVADOR 9 78.500
URUGUAY 2 17.000
VENEZUELA 2 17.800
TOTAL 221 US$ 1.843.200

            Les 221 projets approuvés visent la promotion intégrale des communautés agricoles autochtones pauvres des pays d'Amérique latine. 36,29% concernent le secteur de la production (agricole, élevage, micro-entreprises, commerce communautaire); 23,55% touchent le domaine des infrastructures communales (eau potable, clôtures de terrain, toilettes et locaux multifonctionnels); 18,15% concernent le secteur du bâtiment (écoles, logements, centres médicaux); 16,60% se concentrent dans le domaine de l'éducation (formation professionnelle, communications, équipements et publications), tandis que les 5,4% restants s'inscrivent dans le domaine de la santé communautaire (formation et fourniture d'instruments médicaux).

 ***0***

            A travers ces activités, Cor Unum représente un instrument de témoignage concret de l'amour du Christ pour les pauvres. Cette prédilection du Seigneur à l'égard des plus petits et des personnes dans le besoin se manifeste également à travers les nombreuses organisations catholiques des Eglises particulières, engagées dans l'aide d'urgence et dans le soutien à la promotion humaine intégrale des plus indigents. Il suffit de penser à l'immense travail accompli par les diverses Caritas, par l'Aide à l'Eglise en Détresse, par les diverses Œuvres de Carême, par les Congrégations religieuses, par les Associations de Laïcs et par les Organismes de volontariat. Leurs agents n'accomplissent pas leur travail comme de simples délégués de la communauté, mais comme de véritables réseaux à travers lesquels se diffusent la participation et le partage actif des bienfaiteurs dans le témoignage concret de la charité du Christ, qui «se faisant “obéissant jusqu'à mourir, et à mourir sur une croix” (Ph 2, 8), a pris sur lui la souffrance humaine et l'a éclairée de la lumière éclatante de sa résurrection» (Message du Carême 2004, n. 4; cf. ORLF n. 5 du 3 février 2004).

 

Guido Giannini

 

top