The Holy See
back up
Search
riga

Le Conseil Pontifical pour les Laïcs:
Un dicastère de la Curie Romaine
au service des fidèles laïcs

 

Dans l'exercice de sa tâche au service de l'Eglise dans le monde entier, le Pape se sert d'une série d'organismes qui ensemble forment ce que l'on appelle la Curie Romaine. On ne doit pas confondre la Curie avec le gouvernement d'un état. Le Pape en fait est également un chef d'Etat, le chef du plus petit Etat du monde, la Cité du Vatican, mais la seule raison d'être de cet Etat minuscule est celle de garantir au Pape la liberté dont il a besoin pour exercer sa fonction de Pasteur Suprême de l'Eglise catholique et c'est dans cette fonction spécifique qu'il est aidé par la Curie Romaine. Celle-ci est composée de plusieurs dicastères qui s'occupent des différents aspects de la vie de l'Eglise elle-même et de ses relations avec les réalités du monde.

Le Conseil Pontifical pour les Laïcs, en particulier, est le dicastère qui assiste le Souverain Pontife dans toutes les questions concernant la contribution que les fidèles laïcs apportent à la vie et à la mission de l'Eglise, soit personnellement, soit à travers les nombreuses formes d'association qui sont nées et continuent à naître dans l'Eglise.

L'origine du Conseil Pontifical pour les Laïcs remonte à une proposition formulée dans le décret du Concile Vatican II sur l'Apostolat des laïcs (cf. Apostolicam actuositatem, n. 26). Sa création officielle fut sanctionnée par Paul VI le 6 janvier 1967, par le Motu Proprio Catholicam Christi Ecclesiam. Dix ans après sa création, le 10 décembre 1976, par un autre Motu Proprio intitulé Apostolatus peragendi, Paul VI procédait à sa réforme, le plaçant parmi les dicastères permanents de la Curie Romaine. Après avoir grandi «en expérience et en maturité» et après avoir vu les «signes évidents d'un service fidèle, de l'importance de ses tâches pour la vie de l'Eglise et le ministère du Pape», Jean-Paul II — qui en fut consulteur pendant plusieurs années alors qu'il était archevêque de Cracovie — ne cessa jamais de l'encourager, le confirmant à nouveau dans l'exercice des responsabilités exigeantes qui sont les siennes. Sa compétence et sa structure ont été ensuite définies dans leurs lignes essentielles par la constitution apostolique Pastor bonus du 28 juin 1988, qui est le document par lequel Jean-Paul II a traçé la nouvelle physionomie de la Curie Romaine.

La constitution établit que le Conseil Pontifical pour les Laïcs «est compétent dans les matières qui relèvent du Siège apostolique pour la promotion et la coordination de l'apostolat des laïcs et, en général, dans les matières qui concernent la vie chrétienne des laïcs en tant que tels» (art. 131); «Il lui revient d'animer et de soutenir les laïcs afin qu'ils participent à la vie et à la mission de l'Eglise de la manière qui leur est propre, soit individuellement, soit groupés en associations, de façon qu'avant tout ils remplissent leur devoir particulier d'imprégner de l'esprit évangélique l'ordre des réalités temporelles» (art. 133); Le Conseil «favorise la coopération des laïcs dans la formation catéchétique, la vie liturgique et sacramentelle, et les oeuvres de miséricorde, de charité et de promotion sociale»; et «suit et dirige des rencontres internationales et autres initiatives se rapportant à l'apostolat des laïcs» (ibid.). La constitution Pastor bonus précise enfin que «dans le cadre de sa compétence propre, le Conseil traite de tout ce qui concerne les associations laïques de fidèles; il érige celles qui ont un caractère international et en approuve ou reconnaît les statuts, restant sauve la compétence de la Secrétairerie d'Etat; en ce qui concerne les Tiers Ordres séculiers, il s'occupe seulement de ce qui se rapporte à leur activité apostolique» (art. 134).

Le Conseil Pontifical pour les Laïcs est conduit par un Président, assisté d'un Secrétaire. Le Président actuel est l'Archevêque Mgr Stanisław Ryłko (Pologne). Le Secrétaire est l'vêque allemand Mgr Josef Clemens. A leur côté se trouve un Sous-secrétaire, actuellement M. Guzmán Carriquiry (Uruguay).

Un Comité de présidence composé de cardinaux et d'évêques se réunit périodiquement pour examiner les questions plus importantes. Les membres du Conseil, au nombre de 32, sont des évêques, des prêtres et surtout des laïcs hommes et femmes du monde entier, qui se rassemblent en Assemblée plénière une fois par an pour affronter les thèmes plus urgents se succèdant dans la vie et la mission de l'Eglise. Le Conseil recourt également à la collaboration de 30 consulteurs, qui sont convoqués pour des séances de travail ou encore personnellement invités à donner leur avis sur des questions spécifiques.

Le siège du Conseil se trouve au Palais Saint Calixte au Trastevere (Piazza San Calisto, 16 - 00153 Rome).

Adresse postale: Pontificio Consiglio per i Laici
Palazzo San Calisto
00120 Città del Vaticano

Téléphone: + 39 (0)6 698 87 396
Fax: + 39 (0)6 698 87 214
E-mail: pcpl@laity.va

top