The Holy See
back up
Search
riga

LETTRE DU CARD. ANGELO SODANO
AU PRÉSIDENT DU CONSEIL D’ADMINISTRATION
DE LA FONDATION VATICANE JEAN-PAUL II POUR LE SAHEL  

 

Excellence,

Il y a vingt-cinq ans, le 10 mai 1980, le Saint-Père lança de Ouagadougou un appel solennel en faveur des populations gravement frappées par la sécheresse et par la désertification progressive du Sahel. Se souvenant de cet événement significatif, il désire exprimer ses sentiments de vive reconnaissance à tous ceux qui, de diverses parties du monde, ont répondu rapidement à son invitation et qui ont coopéré avec générosité à sa sollicitude pour les nombreuses personnes qui se trouvent dans des conditions véritablement précaires.

Un grand élan d’initiatives concrètes a jailli de l’appel du Pape, et cela conduisit à la création de la Fondation vaticane Jean-Paul II pour le Sahel, que Sa Sainteté remit à la gestion directe de représentants des Épiscopats des neuf pays intéressés, tandis que la représentation légale fut confiée au Président du Conseil pontifical « Cor Unum ».

Vingt-cinq ans après, on peut constater les fruits de cette institution providentielle et les aides que, grâce à elle, il a été possible d’apporter aux populations sahéliennes. Le travail efficace et intense de la Fondation a en effet permis de financer une quantité considérable de projets, qui ont obtenu partout une approbation et une appréciation unanimes pour les résultats atteints. Le souhait que le Souverain Pontife formule de tout cœur en cette heureuse circonstance est que ces réalisations continuent avec un élan croissant et renouvelé pour soutenir les communautés qui en sont les bénéficiaires, leur permettant d’être toujours plus responsables de leur développement harmonieux et intégral.

Malheureusement, malgré l’engagement des Gouvernements des pays africains de la zone sahélienne et de la Communauté internationale, la situation de ces régions continue à être préoccupante. C’est pourquoi le Saint-Père saisit cette occasion pour renouveler son appel, tout en encourageant les efforts déployés pour surmonter les nombreux problèmes et les nombreux besoins qui persistent encore en ce qui concerne les ressources disponibles, malheureusement insuffisantes. Il suffit de penser au problème de l’eau, en particulier de l’eau potable. Le Pape encourage tous les efforts qui favorisent une distribution plus équitable des ressources hydriques, accompagnés de politiques environnementales appropriées.

Le Saint-Père formule le souhait que cet anniversaire constitue l’occasion propice pour faire naître une impulsion renouvelée de solidarité, afin d’assurer à la méritante Fondation Jean-Paul II pour le Sahel des moyens appropriés qui lui permettent de poursuivre avec succès sa mission de solidarité humaine et chrétienne, en répondant aux attentes des pauvres. Il convient de faire appel à cette « imagination de la charité », dont Sa Sainteté a parlé à la fin du Grand Jubilé de l’An 2000, dans la Lettre apostolique Novo millennio ineunte (n. 50).

En rappelant avec une gratitude émue l’œuvre du défunt Cardinal Zoungrana, qui fut Président du Conseil d’administration de la fondation, de même que le zèle ardent de tous ceux qui lui ont succédé, et en particulier de S. E. Mgr Guy Romano, le Souverain Pontife adresse à Votre Excellence des vœux fervents pour une action fructueuse. Il vous encourage, ainsi que le Conseil d’administration, à poursuivre avec confiance le travail entrepris et, vous assurant de sa proximité spirituelle et de sa constante prière, de grand cœur, il envoie à tous une particulière Bénédiction apostolique, en gage d’abondantes faveurs divines.

Je vous prie de croire, Excellence, à mes sentiments cordiaux et dévoués dans le Seigneur.

Cardinal Angelo Sodano
Secrétaire d’État de Sa Sainteté

top