Index   Back Top Print

[ DE  - EN  - ES  - FR  - IT  - PT ]

LETTRE DU PAPE FRANÇOIS
POUR LA OSTENSION EXCEPTIONNELLE DU SAINT-SUAIRE

[Turin, Samedi Saint, 11 avril 2020]

 

A S.Exc. Mgr Cesare Nosiglia
Archevêque de Turin et évêque de Susa

J’ai appris, cher frère, que Samedi Saint prochain vous présiderez une célébration dans la chapelle où est conservé le Saint-Suaire, qui, de manière exceptionnelle, sera présenté à tous ceux qui participeront à la prière à travers les moyens de communication sociale.

Je désire vous exprimer ma vive satisfaction pour ce geste, qui répond à la demande du peuple fidèle de Dieu, durement éprouvé par la pandémie du coronavirus.

Je m’unis moi aussi à votre supplique, en tournant le regard vers l’Homme du Saint-Suaire, dans lequel nous reconnaissons les traits du Serviteur du Seigneur, que Jésus a réalisé dans sa Passion: «Homme de douleurs et connu de la souffrance […]. C’étaient nos souffrances qu’il supportait et nos douleurs dont il était accablé […]. Il a été transpercé à cause de nos péchés, écrasé à cause de nos crimes. Le châtiment qui nous rend la paix est sur lui et c’est grâce à ses plaies que nous sommes guéris» (Is 53, 3.4-5).

Sur le visage de l’Homme du Saint-Suaire, nous voyons également le visage de tant de nos frères et sœurs malades, en particulier de ceux qui sont les plus seuls et dont on prend le moins soin; mais également toutes les victimes des guerres et des violences, de l’esclavage et des persécutions.

En tant que chrétiens, à la lumière des Ecritures, nous contemplons sur ce Linge l’icône du Seigneur Jésus crucifié, mort et ressuscité. Nous nous remettons à Lui, nous plaçons notre confiance en Lui. Jésus nous donne la force d’affronter chaque épreuve avec foi, avec espérance et avec amour, dans la certitude que le Père écoute toujours ses enfants qui élèvent leur cri vers Lui, et qu’il les sauve.

Cher confrère, et vous tous, chers frères et sœurs qui participerez à travers les médias à la prière face au Saint-Suaire, vivons ces journées en intime communion avec la Passion du Christ, pour faire l’expérience de la grâce et de la joie de sa Résurrection. Je bénis Votre Excellence, l’Eglise de Turin et vous tous, en particulier les malades et les personnes qui souffrent et celles qui en prennent soin. Que le Seigneur donne à tous la paix et la miséricorde. Bonne Pâques!

Fraternellement,

François

Rome, Saint-Jean-de-Latran, 9 avril 2020

 



© Copyright - Libreria Editrice Vaticana