Index   Back Top Print

[ DE  - EN  - ES  - FR  - IT  - PT ]

MESSAGE DU SAINT-PÈRE FRANÇOIS
AUX MEMBRES DE LA
CATHOLIC PRESS ASSOCIATION
À L'OCCASION DE LA
2020 VIRTUAL CATHOLIC MEDIA CONFERENCE

 

Aux membres de la Catholic Press Association

Cette année, pour la première fois dans l’histoire, la Catholic Press Association tiendra sa conférence annuelle de manière virtuelle, en raison de la situation sanitaire actuelle. Permettez-moi, tout d’abord, d’exprimer ma proximité à ceux qui ont été frappés par le virus et à ceux qui, même au risque de leur propre vie, se sont prodigués et continuent à s’engager pour assister nos frères et sœurs dans le moment du besoin.

Le thème choisi pour la conférence de cette année, Together While Apart, exprime de manière éloquente le sens d’union qui est apparu, paradoxalement, à la suite de l’expérience de la distanciation sociale imposée par la pandémie. Dans le message pour la journée mondiale des communications sociales de l’année dernière, je réfléchissais sur comment la communication nous permet d’être, comme le dit saint Paul, des «membres les uns des autres» (cf. Ep 4, 25), appelés à vivre en communion au sein d’un réseau de relations en continuelle expansion. Une vérité que, en raison de la pandémie, nous avons tous appréciée plus pleinement. En effet, l’expérience de ces derniers mois a démontré à quel point la mission des médias est essentielle pour garder les personnes unies, en raccourcissant les distances, en fournissant les informations nécessaires et en ouvrant les esprits et les cœurs à la vérité.

Cela a précisément été cette prise de conscience qui a conduit à la création des premiers journaux catholiques dans votre pays, outre à l’encouragement constant offert par les pasteurs de l’Eglise. C’est évident dans le cas du Catholic Miscellany, publié en 1822 à Charleston par l’évêque John England, suivi par de nombreux journaux et périodiques. Aujourd’hui, comme alors, nos communautés ont besoin de journaux, de radios, de télévisions et de médias sociaux pour partager, communiquer, informer et unir.

E pluribus unum, l’idéal de l’unité dans la diversité, présent dans la devise des Etats-Unis, doit inspirer également le service que vous offrez au bien commun. Ce besoin est encore plus urgent aujourd’hui, à une époque caractérisée par des conflits et des polarisations contre lesquels personne ne semble être immunisé, pas même la communauté catholique. Nous avons besoin de médias capables de construire des ponts, de défendre la vie et d’abattre les murs, visibles et invisibles, qui empêchent le dialogue sincère et la vraie communication entre les personnes et les communautés. Nous avons besoin de médias qui puissent aider les personnes, en particulier les jeunes, à distinguer le bien du mal, à élaborer des jugements corrects, basés sur une présentation des faits claire et impartiale, à comprendre l’importance de s’engager pour la justice, la concorde sociale et le respect de la maison commune. Nous avons besoin d’hommes et de femmes de principe qui protègent la communication de tout ce qui pourrait la déformer ou la détourner vers d’autres buts.

Je vous demande alors d’être unis et d’être un signe d’unité également entre vous. Les médias peuvent être grands ou petits, mais dans l’Eglise ce ne sont pas les catégories qui comptent. Dans l’Eglise, nous avons tous été baptisés dans l’unique Esprit et faits membres d’un seul corps (cf. 1 Co 12, 13). Comme dans chaque corps, ce sont souvent les membres les plus petits qui, à la fin, sont nécessaires. Il en est ainsi avec le Corps du Christ. Chacun de nous, où qu’il soit, est appelé à contribuer, à travers la profession de la vérité dans l’amour, à la croissance de l’Eglise vers la pleine maturité dans le Christ (cf. Ep 4, 15).

Nous savons que la communication n’est pas seulement une question de compétence professionnelle. Le vrai communicateur consacre toute sa personne au bien-être des autres, à chaque niveau, de la vie de chaque individu jusqu’à la vie de toute la famille humaine. Nous ne pouvons pas vraiment communiquer si nous ne sommes pas impliqués en première personne, si nous n’attestons pas personnellement de la vérité du message que nous transmettons. Toute communication a sa source ultime dans la vie du Dieu un et trine, qui partage avec nous la richesse de sa vie divine et nous demande, à notre tour, de communiquer ce trésor aux autres, unis dans le service à sa vérité.

Chers amis, j’invoque sur vous et sur le travail de votre conférence les dons de sagesse, de compréhension et de bon conseil de l’Esprit Saint. Seul le regard de l’Esprit nous permet de ne pas fermer les yeux devant ceux qui souffrent et de chercher le vrai bien pour tous. Ce n’est qu’avec ce regard que nous pouvons travailler efficacement pour dépasser les maladies du racisme, de l’injustice et de l’indifférence qui défigurent le visage de notre famille commune. A travers votre dévouement et votre travail quotidien, vous pouvez aider les autres à contempler des situations et des personnes avec les yeux de l’Esprit. Là où notre monde parle trop souvent avec des adjectifs et des adverbes, puissent les communicateurs chrétiens parler avec des noms qui reconnaissent et soutiennent la revendication silencieuse de la vérité et promeuvent la dignité humaine. Là où le monde voit des conflits et des divisions, tournez-vous vers la souffrance et vers les pauvres pour donner voix à la requête de nos frères et sœurs qui ont besoin de miséricorde et de compréhension.

Hier, l’Eglise a célébré la solennité des apôtres Pierre et Paul. Puisse l’esprit de communion avec l’Evêque de Rome, qui a toujours été un signe distinctif de la presse catholique dans vos pays, vous garder tous unis dans la foi et forts par rapport aux modes culturelles passagères qui n’ont pas le parfum de la vérité évangélique. Continuons à prier ensemble pour la réconciliation et la paix dans le monde. Je vous assure de mon soutien et de mes prières, ainsi qu’à vos familles. Et je vous demande, s’il vous plaît, de me rappeler dans vos prières.

Vatican, 30 juin 2020

François

 


© Copyright - Libreria Editrice Vaticana