Index   Back Top Print

[ DE  - ES  - FR  - IT  - PT ]

MESSAGE VIDÉO DU PAPE FRANÇOIS
À L'OCCASION DE LA JOURNÉE MONDIALE DE L'ALIMENTATION 2020

[FAO, 16 octobre 2020]

[Multimédia]


 

A S.E. M. Qu Donguy
Directeur général de la FAO

Le jour où la FAO célèbre le 75e anniversaire de sa création, je désire vous saluer, ainsi que tous les membres qui composent celle-ci. Votre mission est belle et importante, car vous travaillez avec l’objectif de vaincre la faim, l’insécurité alimentaire et la malnutrition.

Le thème proposé cette année pour la journée mondiale de l’alimentation est significatif: «Cultiver, nourrir, préserver», et cela «Ensemble. Nos actions sont notre avenir». Ce thème souligne la nécessité d’agir ensemble et avec une ferme volonté pour pouvoir engendrer des initiatives qui améliorent l’environnement autour de nous et promeuvent l’espérance de nombreuses personnes et de nombreux peuples.

Au cours de ces 75 ans, la FAO a appris qu’il ne suffit pas de produire de la nourriture, mais qu’il est également important de garantir que les systèmes alimentaires soient durables et offrent des régimes salutaires et accessibles à tous. Il s’agit d’adopter des solutions innovatrices qui puissent transformer notre mode de production et de consommation des aliments pour le bien-être de nos communautés et de notre planète, en renforçant ainsi la capacité de récupération et la durabilité à long terme.

C’est pourquoi, en cette période de grande difficulté cause par la pandémie de Covid-19, il est encore plus important de soutenir les initiatives mises en œuvre par des organisations comme la FAO, le Programme alimentaire mondial (PAM) et le Fonds international pour le développement agricole (FIDA) dans le but de promouvoir une agriculture durable et diversifiée, soutenir les petites communautés agricoles et coopérer au développement rural des pays les plus pauvres.

Nous sommes conscients qu’il faut répondre à ce défi à une époque qui est pleine de contradictions: d’un côté, nous sommes les témoins d’un progrès sans précédents dans les divers domaines de la science; de l’autre, le monde est confronté à de multiples crises humanitaires. Nous constatons malheureusement que, selon les statistiques les plus récentes de la FAO, malgré les efforts accomplis pendant les dernières décennies, le nombre de personnes qui luttent contre la faim et l’insécurité alimentaire augmente, et la pandémie actuelle aggravera encore davantage ces chiffres.

Pour l’humanité, la faim n’est pas seulement une tragédie mais aussi une honte. Elle est provoquée, en grande partie, par une distribution inégale des fruits de la terre, à laquelle s’ajoutent le manque d’investissements dans le secteur agricole, par les conséquences du changement climatique et par l’augmentation des conflits dans diverses zones de la planète. D’autre part, des tonnes d’aliments sont mises au rebut. Face à cette réalité, nous ne pouvons pas rester insensibles ou demeurer paralysés. Nous sommes tous responsables.

La crise actuelle nous démontre que des politiques et des actions concrètes pour éradiquer la faim dans le monde sont nécessaires. Parfois, les discussions dialectiques ou idéologiques nous éloignent de la réussite de notre objectif et nous permettons que nos frères et sœurs continuent à mourir par manque de nourriture. Une décision courageuse serait de constituer avec l’argent que l’on emploie pour les armes et pour les autres dépenses militaires, «un Fonds mondial» pour pouvoir éliminer définitivement la faim et contribuer au développement des pays les plus pauvres. De cette manière, on éviterait de nombreuses guerres et l’immigration de tant de nos frères et de leurs familles, qui sont contraints d’abandonner leur maison et leur pays pour chercher une vie plus digne (cf. Fratelli tutti, n. 189 et 262).

Monsieur le directeur général, en exprimant mon souhait que l’activité de la fao soit toujours plus incisive et féconde, j’invoque la Bénédiction de Dieu sur vous et sur ceux qui coopèrent à cette mission fondamentale de cultiver la terre, nourrir les affamés et sauvegarder les ressources naturelles, de manière à ce que tous puissent vivre dignement dans le respect et l’amour. Merci.

 

 


© Copyright - Libreria Editrice Vaticana