Index   Back Top Print

[ EN  - ES  - FR  - IT ]

.

LETTRE DU PAPE JEAN-PAUL II
AU PRESIDENT DES ETATS-UNIS D'AMERIQUE

 

A Son Excellence,
Le Président Gorge Bush,

Je sens le devoir pressant de me tourner vers vous en tant que chef de la nation qui est la plus impliquée dans les opérations militaires qui ont lieu dans la région du Golfe, tant du point de vue du personnel que de l’équipement.

Ces derniers jours, traduisant les pensées et les préoccupations de millions de personnes, j’ai souligné les conséquences tragiques que pourrait avoir une guerre dans cette région. Je veux maintenant réaffirmer ma profonde conviction que la guerre n’est pas susceptible d’apporter une solution adéquate aux problèmes internationaux et que, même si une situation injuste est actuellement affrontée, les conséquences qui pourraient découler d’une guerre seraient dévastatrices et tragiques. Nous ne pouvons pas prétendre que l’utilisation des armes, et, particulièrement, les armements hautement sophistiqués d’aujourd’hui ne donneraient pas naissance, outre les souffrances et la destruction, à de nouvelles et peut être pires injustices.

M. le président, je suis certain que, avec vos conseillers, vous avez clairement pesé tous ces facteurs, et que vous n’épargnerez aucun effort pour éviter des décisions qui seraient irréversibles et apporteraient la souffrance à des milliers de familles parmi vos concitoyens et à tant de peuples au Moyen- Orient.

En ces dernières heures avant l’expiration de l’ultimatum donné par le Conseil de sécurité des Nations Unies, j’espère sincèrement, adressant un appel de foi fervent au Seigneur, que la paix peut encore être sauvée. J’espère que, dans un effort de dialogue de dernière minute, la souveraineté pourra être rendue au peuple du Koweït et que l’ordre international qui est la base d’une coexistence véritablement digne entre peuples puisse être réétablie dans la région du Golfe et dans tout le Moyen-Orient.

J’invoque sur vous les abondantes bénédictions de Dieu et, en cette heure de grave responsabilité devant votre pays et devant l’histoire, je prie spécialement pour que vous soit accordée la sagesse de prendre des décisions qui servent vraiment le bien de vos concitoyens et de la communauté internationale tout entière.

Jean-Paul II

 



© Copyright - Libreria Editrice Vaticana