Index   Back Top Print

[ EN  - ES  - FR  - IT ]

.

LETTRE DU PAPE JEAN-PAUL II
AU PRESIDENT DE L'IRAK

 

A Son Excellence,
le Président Saddam Hussein,

Je suis très préoccupé par les conséquences tragiques que la situation dans la région du Golfe pourrait avoir, et je sens le pressant devoir de m’adresser à vous, faisant écho aux sentiments de millions de personnes, pour répéter ce que j’ai déjà eu l’occasion de dire ces derniers jours et mois.

Aucun problème international ne peut être adéquatement et valablement résolu par le recours aux armes et l’expérience enseigne à toute l’humanité que la guerre, outre qu’elle fait de nombreuses victimes, crée des situations de grave injustice qui, à leur tour, constituent une tentation puissante pour un recours ultérieur à la violence.

Nous pouvons tous imaginer les tragiques conséquences qu’un conflit armé dans la région du Golfe aurait pour des milliers de vos concitoyens, pour votre pays et pour toute la région, si ce n’est pas pour le monde entier.

J’espère sincèrement et implore avec ferveur Dieu Miséricordieux afin que toutes les parties engagées réussissent encore à trouver, dans un dialogue franc et fructueux, le chemin pour éviter une telle catastrophe. Ce chemin ne peut être pris que si chacun, individuellement, est mû par un vrai désir de paix et de justice.

J’ai confiance que vous aussi, M. le président, saurez prendre les décisions les plus appropriées et accomplir les pas courageux qui pourront être le début d’une marche vers la paix. Comme je l’ai dit publiquement dimanche dernier, une manifestation de bonne volonté de votre part ne peut manquer de vous apporter honneur à la face de votre pays très aimé, de cette région et du monde entier. En ces heures dramatiques, je prie Dieu de vous éclairer et de vous accorder la force d’accomplir un geste généreux qui évitera la guerre: ce sera un grand pas devant l’Histoire, car il marquera une victoire de la justice internationale et le triomphe de la paix à laquelle tous les hommes de bonne volonté aspirent.

Au Vatican, le 15 janvier 1991.

 

Jean-Paul II

 



© Copyright - Libreria Editrice Vaticana