The Holy See
back up
Search
riga

RÉCITATION DU ROSAIRE AVEC LES ÉTUDIANTS UNIVERSITAIRES

DISCOURS DU PAPE BENOÎT XVI

Aula Paul VI
Samedi 10 mars 2007

Chers jeunes étudiants universitaires!

Je suis très heureux de vous adresser mon salut cordial, au terme de la veillée mariale que le Vicariat de Rome a promue à l'occasion de la Journée européenne des étudiants universitaires. Je remercie le Cardinal Camillo Ruini et Mgr Lorenzo Leuzzi, ainsi que tous ceux qui ont coopéré à cette initiative: les Institutions académiques, les Conservatoires de Musique, le Ministère de l'Université et de la Recherche, le Ministère des Communications. Je félicite les chefs d'orchestre et du grand chœur, ainsi que vous, chers musiciens et choristes. Tandis que je vous accueille, amis de Rome, ma pensée se tourne avec la même affection vers les jeunes de votre âge, qui, grâce aux liaisons radio-télévisées, ont pu participer à ce moment de prière et de réflexion depuis plusieurs villes d'Europe et d'Asie: de Prague, Calcutta, Hong-Kong, Bologne, Cracovie, Turin, Manchester, Manille, Coimbra, Tirana et Islamabad-Rawalpindi. Ce "réseau", réalisé avec la collaboration du Centre de Télévision vaticane, de Radio Vatican et de Telespazio, est véritablement un signe des temps, un signe d'espérance.

Il s'agit d'un "réseau" qui révèle toute sa valeur si nous considérons le thème de la veillée d'aujourd'hui: "La charité intellectuelle, voie pour une nouvelle coopération Europe-Asie". Il est suggestif de penser à la charité intellectuelle comme force de l'esprit humain, capable d'unir les itinéraires de formation des nouvelles générations. Plus généralement, la charité intellectuelle peut unir le chemin existentiel de jeunes qui, bien que vivant très loin les uns des autres, arrivent à se sentir liés sur le plan de la recherche intérieure et du témoignage. Ce soir, nous bâtissons un pont idéal entre l'Europe et l'Asie, continents de très riches traditions spirituelles, où se sont développées quelques-unes des plus antiques et nobles traditions culturelles de l'humanité. Combien notre rencontre est donc significative! Les jeunes étudiants universitaires de Rome deviennent des promoteurs de fraternité à l'enseigne de l'amour intellectuel, poursuivent une solidarité qui n'est pas fondée sur le plan des intérêts économiques ou politiques, mais sur celui de l'étude et de la recherche de la vérité. Nous sommes, en définitive, dans la véritable perspective "universitaire", c'est-à-dire de cette communauté du savoir qui a été l'un des éléments constitutifs de l'Europe. Merci, chers jeunes!

Je m'adresse à présent à tous ceux qui sont en liaison avec nous des diverses villes et nations.

Chers jeunes qui êtes réunis à Prague! Que l'amitié avec le Christ illumine toujours vos études et votre croissance personnelle.

Chers étudiants universitaires de Calcutta, Hong-Kong, Islamabad-Rawalpindi, Manchester et Manille! Puissiez-vous témoigner du fait que Jésus Christ ne nous ôte rien, mais réalise nos plus profondes aspirations de vie et de vérité!

Chers amis de Cracovie! Conservez toujours précieusement les enseignements que le vénéré Pape Jean-Paul II a laissés aux jeunes et, en particulier, aux étudiants universitaires.

Chers étudiants de l'Université de Coimbra! Que la Vierge Marie, Siège de la Sagesse, vous guide afin que vous deveniez de véritables disciples et témoins de la sagesse chrétienne.

Chers jeunes de Tirana! Engagez-vous à être les acteurs de l'édification de la nouvelle Albanie, en puisant aux racines chrétiennes de l'Europe.

Chers étudiants des Universités de Bologne et de Turin! Ne manquez pas d'apporter à l'édification du nouvel humanisme, fondé sur le dialogue fécond entre foi et raison, votre contribution originale et créative.

Chers amis, nous vivons le temps du Carême, et la liturgie nous exhorte continuellement à rendre plus solide notre engagement à la suite du Christ. Cette veillée également, selon la tradition des Journées mondiales de la Jeunesse, peut être considérée comme une étape du pèlerinage spirituel guidé par la Croix. Et le mystère de la Croix n'est pas détaché du thème de la charité intellectuelle, plus encore, il l'illumine. La sagesse chrétienne est la sagesse de la Croix: les étudiants et, à plus forte raison, les professeurs chrétiens, interprètent toutes les réalités à la lumière du mystère d'amour de Dieu, qui trouve dans la Croix sa révélation la plus élevée et la plus complète. Une fois de plus, chers jeunes, je vous confie la Croix du Christ: accueillez-la, embrassez-la, suivez-la. C'est l'arbre de la vie! A ses pieds, vous trouverez toujours Marie, la Mère de Jésus. Avec Elle, Siège de la Sagesse, tournez votre regard vers Celui qui a été transpercé pour nous (cf. Jn 19, 37), contemplez la source intarissable de l'amour et de la vérité, et vous pourrez devenir vous aussi des disciples et des témoins emplis de joie. C'est le vœu que j'adresse à chacun de vous. Je l'accompagne de tout cœur de ma prière et de ma Bénédiction, que j'étends volontiers à tous vos proches.

© Copyright 2007 - Libreria Editrice Vaticana

top