The Holy See
back up
Search
riga

DISCOURS DU PAPE BENOÎT XVI
AUX ÉVÊQUES DU PANAMA
EN VISITE "AD LIMINA APOSTOLORUM"


Palais apostolique de Castelgandolfo
Vendredi 19 septembre 2008

 

Chers frères dans l'épiscopat,

"Nous rendons grâces à Dieu à tout moment pour vous tous, en faisant mention de vous sans cesse dans nos prières" (1 Th 1, 2). Ces paroles de saint Paul expriment mes sentiments à l'occasion de votre visite ad limina, qui manifeste les liens puissants qui unissent vos Eglises particulières respectives au Successeur de saint Pierre, Chef du Collège épiscopal (cf. Lumen gentium, n. 22).

Je remercie Mgr José Luis Lacunza Maestrojuán, évêque de David et président de la Conférence épiscopale, pour les paroles cordiales qu'il m'a adressées au nom de tous, en me faisant participer à la joie et au désir que vous portez dans votre cœur, et en me présentant également les défis que vous vous préparez à affronter. Sachez que, dans vos activités, le Pape chemine à vos côtés. Aussi, je vous demande, quand vous retournerez dans votre pays, de transmettre ma proximité spirituelle aux évêques émérites, aux prêtres et aux communautés religieuses, aux séminaristes et aux fidèles laïcs, surtout les plus indigents, et de les assurer que je prie pour eux, en demandant à Dieu qu'ils ne faiblissent pas dans leurs œuvres pour l'Evangile et qu'ils continuent à exhorter toutes les personnes, à travers leur parole et leur vie, à trouver le bonheur en suivant le Christ et en partageant avec les autres la joie qui naît de savoir qu'Il nous aime jusqu'à la fin (cf. Jn 13, 1).

La lecture de vos comptes-rendus quinquennaux et les conversations que nous avons eues m'ont permis de voir vos initiatives destinées à diffuser généreusement la Parole de Dieu dans le cœur des Panaméens, pour les accompagner le long de leur chemin de croissance dans la foi, de manière qu'ils deviennent d'authentiques disciples et missionnaires de Jésus Christ. En ce sens, aidés par les orientations tracées par la v Conférence générale de l'épiscopat latino-américain et des Caraïbes, célébrée à Aparecida, vous intensifiez actuellement votre action pastorale, également en vue des célébrations qui se préparent pour commémorer le v Centenaire de l'évangélisation du pays, en 2013. Ces engagements constituent une occasion providentielle de renforcer davantage la communion ecclésiale entre les diocèses du Panama.

On peut se réjouir de l'action missionnaire féconde des prêtres, des religieux et des laïcs, qui s'opposent à la sécularisation croissante de la société, entendue comme une conception du monde et de l'humanité qui met en marge la transcendance, qui envahit tous les aspects de la vie quotidienne, développe une mentalité dans laquelle Dieu est de fait absent de l'existence et de la conscience humaine et qui se sert souvent des moyens de communication sociale pour diffuser individualisme, hédonisme, idéologies et mœurs qui minent les fondements mêmes du mariage, de la famille et de la morale chrétienne. Le disciple du Christ trouve la force pour répondre à ces défis dans la connaissance profonde et dans l'amour sincère pour le Seigneur Jésus, dans la méditation des Saintes Ecritures, dans la formation doctrinale et spirituelle adéquate, dans la prière constante, dans la réception fréquente du sacrement de la Réconciliation, dans la participation consciente et active à la Messe et dans la pratique des œuvres de charité et de miséricorde.

Cela est surtout important pour les nouvelles générations. Le rappel de mon vénéré prédécesseur, le Serviteur de Dieu Jean-Paul ii, dont on commémore cette année le xxv anniversaire de la visite à votre bien-aimée nation, peut servir de stimulant pour s'engager pleinement dans la pastorale des jeunes et des vocations, de manière à ce que ne manquent pas les prêtres qui apportent le Christ aux Panaméens, source de vie en abondance pour celui qui le rencontre (cf. Jn 10, 10). A ce sujet, je vous invite à supplier avec confiance le "Maître de la moisson" afin qu'il vous envoie de nombreuses et saintes vocations au sacerdoce (cf. Lc 10, 2):  dans ce but, un discernement correct des candidats au sacerdoce est fondamental ainsi que le zèle apostolique et le témoignage de communion et de fraternité des prêtres. Ce style de vie doit être inculqué dès le séminaire, où l'on doit privilégier une sérieuse discipline académique, des espaces et des temps de prière quotidienne, la digne célébration de la liturgie, une direction spirituelle adéquate et une intense formation aux vertus humaines, chrétiennes et sacerdotales. De cette manière, en priant et en étudiant, les séminaristes peuvent construire en eux-mêmes cet homme de Dieu que les fidèles ont le droit de voir chez leurs ministres.

L'histoire du Panama a été marquée par l'œuvre digne d'éloges de nombreux missionnaires et par la généreuse sollicitude des religieux et des religieuses. Que ces modèles lumineux encouragent à l'heure actuelle les personnes consacrées à faire de leur vie une expression permanente de charité chrétienne, alimentée par le désir de s'identifier radicalement au Christ et de servir fidèlement l'Eglise!

Avec abnégation, beaucoup de familles vivent dans leur patrie l'idéal chrétien au milieu de nombreuses difficultés, qui menacent la solidité de l'amour conjugal, la paternité responsable et l'harmonie et la stabilité des foyers domestiques. Les efforts qu'on accomplira ne suffiront jamais assez pour développer une pastorale familiale vigoureuse qui invite les personnes à découvrir la beauté de la vocation au mariage chrétien, à défendre la vie humaine de sa conception jusqu'à sa fin naturelle et à construire des familles dans lesquelles on éduque les fils à l'amour pour la vérité de l'Evangile et aux solides valeurs humaines.

Dans votre pays, comme ailleurs, vous vivez des moments difficiles, qui génèrent un malaise, mais aussi des situations qui suscitent une grande espérance. Dans le contexte actuel, il est particulièrement urgent que l'Eglise qui est au Panama ne cesse pas d'offrir ses lumières qui contribuent à la résolution des problèmes humains existants et urgents, en promouvant un consensus moral au sein de la société sur les valeurs fondamentales. Il est essentiel pour cela de diffuser le Compendium de la doctrine sociale de l'Eglise, pour permettre une connaissance plus approfondie et plus systématique des orientations ecclésiales que les laïcs doivent en particulier suivre dans le domaine politique, social et économique, en favorisant également leur application correcte dans des circonstances concrètes. L'espérance chrétienne pourra ainsi éclairer le peuple du Panama, désireux de connaître la vérité sur Dieu et sur l'homme face à des phénomènes comme la pauvreté, la violence des jeunes, les carences de l'éducation, de la santé et du logement, l'implantation d'innombrables sectes ou la corruption, qui, dans différentes mesures, perturbent sa vie et en empêchent le développement intégral.

Au terme de cette rencontre, je vous confie ainsi que tous les fils et les filles de cette noble nation à l'intercession de Santa María la Antigua, afin que son amour de Mère resplendisse toujours sur le Panama et vous conforte sur votre chemin. Avec ces sentiments, je vous donne avec affection ma Bénédiction apostolique.

© Copyright 2008 - Libreria Editrice Vaticana

top