The Holy See
back up
Search
riga

ACTE DE VÉNÉRATION À L’IMMACULÉE PLACE D'ESPAGNE

DISCOURS DU PAPE BENOÎT XVI

Solennité de l’Immaculée Conception de la Bienheureuse Vierge Marie
Mercredi 8 décembre 2010

(Vidéo)

Chers frères et sœurs!

Cette année aussi nous nous sommes donné rendez-vous ici, sur la place d’Espagne, pour rendre hommage à la Vierge Immaculée, à l’occasion de sa fête solennelle. J’adresse mon salut cordial à vous tous, qui êtes venus nombreux, ainsi qu’à ceux qui participent à cette cérémonie à travers la radio et la télévision. Nous sommes rassemblés autour de ce monument historique, qui est aujourd’hui entièrement entouré de fleurs, signe de l’amour et de la dévotion du peuple romain pour la Mère de Jésus. Et le don le plus beau que nous offrons, et qui lui est le plus agréable, est notre prière, celle que nous portons dans notre cœur et que nous confions à son intercession. Ce sont des invocations de remerciement et de supplication: remerciement pour le don de la foi et pour tout le bien que nous recevons quotidiennement de Dieu; et supplication pour les diverses nécessités, pour la famille, la santé, le travail, pour chaque difficulté que la vie nous fait rencontrer.

Mais lorsque nous venons ici, en particulier en cette fête du 8 décembre, ce que nous recevons de Marie est beaucoup plus important que ce que nous lui offrons. En effet, elle nous adresse un message destiné à chacun de nous, à la ville de Rome et au monde entier. Moi aussi, qui suis l’Evêque de cette ville, je viens pour me mettre à son écoute, non seulement pour moi, mais pour tous. Et qu’est-ce que nous dit Marie? Elle nous parle avec la Parole de Dieu, qui s’est faite chair dans son sein. Son «message» n’est autre que Jésus, Lui qui est toute sa vie. C’est grâce à Lui et pour Lui qu’elle est l’Immaculée. Et comme le Fils de Dieu s’est fait homme pour nous, ainsi elle aussi, sa Mère, a été préservée du péché pour nous, pour tous, comme anticipation du salut de Dieu pour chaque homme. Ainsi, Marie nous dit que nous sommes tous appelés à nous ouvrir à l’action de l’Esprit Saint pour pouvoir parvenir, dans notre destin final, à être immaculés, pleinement et définitivement libérés du mal. Elle nous le dit à travers sa sainteté même, avec un regard plein d’espérance et de compassion, qui évoque des paroles comme celles-ci: «Ne crains rien, mon fils, Dieu t’aime; il t’aime personnellement; il t’a pensé avant que tu ne viennes au monde et il t’a appelé à l’existence pour te combler d’amour et de vie; et c’est pour cela qu’il est venu à ta rencontre, qu’il s’est fait comme toi, qu’il est devenu Jésus, Dieu-Homme, en tout semblable à toi, mais sans le péché; il s’est donné lui-même pour toi, jusqu’à mourir sur la croix, et ainsi il t’a donné une vie nouvelle, libre, sainte et immaculée» (cf. Ep 1, 3-5).

Marie nous fait don de ce message, et lorsque je viens ici, en cette fête, il me touche, car je sens qu’il est adressé à toute la ville, à tous les hommes et les femmes qui vivent à Rome: également à celui qui n’y pense pas, à celui qui ne se rappelle même pas que c’est la fête de l’Immaculée; à celui qui se sent seul et abandonné. Le regard de Marie est le regard de Dieu sur chacun. Elle nous regarde avec l’amour même du Père et nous bénit. Elle se comporte comme notre «avocate» — et c’est ainsi que nous l’invoquons dans le Salve, Regina: «Advocata nostra». Même si tous parlaient mal de nous, elle, la Mère, dirait du bien, car son cœur immaculé est en harmonie avec la miséricorde de Dieu. C’est ainsi qu’elle voit la ville: non pas comme une agglomération anonyme, mais comme une constellation où Dieu connaît chacun personnellement par son nom, un par un, et nous appelle à resplendir de sa lumière. Et ceux qui sont les premiers aux yeux du monde, sont les derniers pour Dieu; ceux qui sont petits, sont grands pour Dieu.

La Mère nous regarde comme Dieu l’a regardée, humble jeune fille de Nazareth, insignifiante aux yeux du monde, mais choisie et précieuse pour Dieu. Elle reconnaît en chacun de nous la ressemblance avec son Fils Jésus, même si nous sommes si différents! Mais qui plus qu’elle connaît la puissance de la Grâce divine? Qui mieux qu’elle sait que rien n’est impossible à Dieu, qui est même capable de tirer le bien du mal?

Voilà, chers frères et sœurs, le message que nous recevons ici, aux pieds de Marie Immaculée. C’est un message de confiance pour chaque personne de cette ville et du monde entier. Un message d’espérance qui n’est pas fait de paroles, mais de son histoire: elle, une femme de notre race, qui a mis au monde le Fils de Dieu et a partagé toute son existence avec Lui! Et aujourd’hui elle nous dit: cela est aussi ton destin, le vôtre, le destin de tous: être saints comme notre Père, être immaculés comme notre frère Jésus Christ, être des fils bien-aimés, tous adoptés pour former une grande famille, sans limites de nationalité, de couleur, de langue, car Dieu est un, Père de chaque homme.

Merci, ô Mère Immaculée, d’être toujours avec nous! Veille toujours sur notre ville: réconforte les malades, encourage les jeunes, soutiens les familles. Donne-nous la force de rejeter le mal, sous toutes ses formes, et de choisir le bien, même lorsque cela coûte et signifie aller à contre-courant. Donne-nous la joie de nous sentir aimés de Dieu, bénis par Lui, prédestinés à être ses fils.

Vierge Immaculée, notre très douce Mère, prie pour nous!

© Copyright 2010 - Libreria Editrice Vaticana

top