The Holy See
back up
Search
riga

MESSAGE DU PAPE JEAN-PAUL II
AU SUPÉRIEUR GÉNÉRAL DE LA CONGRÉGATION
DES PRÊTRES DU SAINT-SACREMENT
À L'OCCASION DU XXXI
e CHAPITRE GÉNÉRAL

 

Au Père Norman Pelletier
Supérieur général de la Congrégation des Prêtres
du Saint-Sacrement

1. À l’occasion de la conclusion du XXXIème Chapitre général de votre Congrégation, je suis heureux de vous adresser un très cordial salut. Alors que vous venez d’être élu Supérieur général, je vous offre mes vœux fervents pour l’accomplissement de votre charge.

Je voudrais aussi assurer les membres du Chapitre et vos confrères, présents sur tous les continents, que je leur suis proche par la pensée et la prière devant le Saint-Sacrement de notre Seigneur.

L’œuvre de saint Pierre-Julien Eymard, votre fondateur, a commencé modestement, elle s’est développée de façon providentielle: vous êtes actifs aujourd’hui en de nombreux pays, vous trouvant dans des situations très diverses, parfois fort difficiles. Je note que, pour la première fois, votre Chapitre a témoigné de la vie de l’Eglise partout dans le monde, et notamment en Asie et en Afrique.

2. Le Chapitre général s’est proposé, selon votre «Règle de Vie», « de promouvoir l’unité de la Congrégation, de la renouveler dans la fidélité à sa mission et de définir un projet en fonction des exigences de l’Eglise et du monde » (Congregationis Sanctissimi Sacramenti Regula Vitae, 68). Votre réflexion a pris pour point de départ le « Projet-Mission » que le précédent Chapitre avait élaboré: « Devenir des communautés prophétiques, témoins de l’Eucharistie, qui s’engagent à construire, avec des laïcs, des communautés chrétiennes, dont le centre de vie est l’Eucharistie, annonce de la Pâque du Seigneur, force et exigence de libération et de communion ».

3. Suivant cette orientation, votre Chapitre a cherché à renouveler la vie de la Congrégation du Saint-Sacrement en s’inspirant du message de saint Pierre-Julien Eymard. Cet homme de feu a été saisi par l’amour du Christ révélé en son Eucharistie; il a passionnément voulu le manifester à ses contemporains. Avec ses compagnons, il a inauguré une forme de vie religieuse dont l’Eucharistie est le cœur. Sa vie, nourrie de l’Eucharistie célébrée et contemplée, a été riche en ministères de toutes sortes. Vraiment, sous l’action de l’Esprit Saint, il « a perçu quelle force de renouvellement l’Eucharistie constitue pour l’Eglise et la société » (ibid. 33).

Inspirez-vous du témoignage très riche que votre fondateur vous a légué et, dans la fidélité à sa grâce, faites fructifier votre patrimoine pour le bien et la croissance de l’Eglise.

4. Le Concile Vatican II a rappelé fortement que l’Eucharistie est primordiale pour la vie de chaque communauté chrétienne: « Aucune communauté chrétienne ne peut se construire sans trouver sa racine et son centre dans la célébration de l’Eucharistie: c’est donc par celle-ci que doit commencer toute éducation de l’esprit communautaire. Mais une célébration sincère pleinement vécue doit déboucher aussi bien dans les activités diverses de la charité et de l’entraide que dans l’action missionnaire et les diverses formes du témoignage ». (Presbyterium Ordinis, 6)

En face des défis de notre temps, votre contribution spécifique à la « nouvelle évangélisation » sera l’approfondissement du mystère eucharistique, en même temps que le souci d’annoncer l’Evangile aux hommes et aux femmes de ce temps, en particulier aux pauvres, dans la diversité de leurs situations et selon le génie de leurs cultures. Cette mission suppose, bien sûr, que vous ne cessiez d’approfondir votre propre spiritualité.

5. L’Eucharistie est « le mystère de la foi ». Comme l’enseigne le Concile Vatican II, « la sainte Eucharistie contient tout le trésor spirituel de l’Eglise, c’est-à-dire le Christ lui-même, lui notre Pâques, lui le pain vivant, lui dont la chair, vivifiée par l’Esprit Saint et vivifiante, donne la vie aux hommes, les invitant et les conduisant à offrir, en union avec lui, leur propre vie, leur travail, toute la création ». (ibid. 5) Qu’ainsi la célébration du mystère pascal soit de plus en plus la source de votre engagement au service de l’Evangile!

Vous avez à cœur de « considérer le mystère eucharistique dans toute son ampleur, tant dans la célébration de la Messe que dans le culte réservé aux Saintes Espèces conservées après la Messe pour l’extension de la grâce du Sacrifice ». (Rituale Romanum, «Communio et cultus eucharisticus extra Missam», 4) Soyez fidèles à la contemplation du Christ présent dans le Saint-Sacrement, afin d’intérioriser ce que l’Eglise célèbre; sachez initier les fidèles à cette forme de prière singulière par votre témoignage et votre ministère.

À la suite du Christ qui a donné sa vie pour le monde, vous serez d’authentiques témoins de la force de renouvellement qui jaillit de l’Eucharistie: elle doit être célébrée de manière à être réellement, pour chaque communauté chrétienne, une annonce du mystère du salut, une force pour lutter contre le péché, une source de réconciliation, de pardon et de libération, un premier ferment d’unité pour l’Eglise et de paix pour le monde. Vous garderez le souci de former des communautés nourries de l’Eucharistie, ouvertes au partage et engagées pour la promotion de la dignité de l’homme, spécialement des plus pauvres de nos frères et de nos sœurs.

6. Votre mission au sein de l’Eglise doit retentir à travers le monde. Vous devez non seulement faire l’Eucharistie mais vivre l’Eucharistie en tant que religieux. Soyez des adorateurs en esprit et en vérité! Puisez dans la célébration de ce mystère, et dans la prière qui en découle, le principe du renouveau de votre spiritualité! Qu’elle soit aussi une source de croissance pour les laïcs qui s’associent à votre mission!

Je demande à la Vierge Marie, Mère de Jésus, qui a prié avec les Apôtres au Cénacle et qui a partagé la vie de la première Communauté de Jérusalem, de vous soutenir dans votre vie religieuse et votre apostolat. Que le Seigneur vous renouvelle, avec la puissance de son Esprit, dans la fidélité à votre vocation!

Du Vatican, le 2 juin 1993.

IOANNES PAULUS PP. II

 

 

© Copyright 1993 - Libreria Editrice Vaticana

 

top