The Holy See
back up
Search
riga

LETTRE DE JEAN-PAUL II 
└ L'OCCASION DU XX ANNIVERSAIRE DE L'╔DITION 
EN LANGUE POLONAISE DE "L'OSSERVATORE ROMANO"

   

   
Au Révérend Père Czeslaw Drazek, s.j., 
Chargé de l'édition polonaise de L'Osservatore Romano
Cher Père chargé d'édition,

L'édition polonaise de L'Osservatore Romano célèbre cette année le vingtième anniversaire de son existence. Je désire vous transmettre l'expression de ma reconnaissance et de mes voeux sincères.
Depuis le début de mon pontificat, j'ai voulu que la langue polonaise se fasse entendre dans la Ville éternelle avec une plus grande fréquence qu'auparavant, et que l'enseignement pontifical dans cette langue puisse atteindre avec régularité les Polonais dans leur patrie et à l'étranger. C'est pourquoi je me suis réjoui lorsque, au début du mois d'avril 1980, j'ai reçu le premier numéro de l'édition polonaise de L'Osservatore Romano. De cette façon, à cette publication de grand mérite, éditée en langue italienne et aux éditions hebdomadaires dans diverses langues, publiées au Vatican sous le même titre depuis de nombreuses années, s'est ajoutée également l'édition en langue polonaise. 

Ce fut sans aucun doute un événement historique pour l'Eglise qui est en Pologne. Celui-ci doit être considéré comme un don particulier de la Providence divine, un don pour la Nation polonaise, qui pendant de nombreuses années, n'eut pas accès à la pleine vérité exprimée à travers la parole ou la presse, et où toute tentative et effort d'information honnête fut soumis à la censure injuste et inexorable de la part d'une idéologie hostile à l'Eglise, au Siège apostolique et aux croyants.

L'épiscopat polonais souffrait de cette situation et c'est pourquoi il apprit avec une grande satisfaction la nouvelle de la naissance de ce périodique. Je voudrais mentionner avant tout l'Archevêque Bronis³aw Dabrowski, qui dès les débuts, perçut la valeur de l'édition polonaise de L'Osservatore Romano, nourrit un profond amour pour elle et, jusqu'à la fin de sa vie, s'y sentit profondément lié.

Dans ce contexte, la version polonaise de L'Osservatore Romano acquiert une importance particulière, étant donné les devoirs que, dès le début, elle devait accomplir:  servir dans l'Eglise et dans le monde contemporain la mission du Siège apostolique, ouvrir les coeurs et les esprits aux questions de toute l'Eglise universelle. Je voudrais souligner avec reconnaissance que L'Osservatore Romano publié en langue polonaise demeure fidèle à ces devoirs et les accomplit avec cohérence.

Il permet avant tout à ses lecteurs d'avoir accès aux textes complets des interventions du Magistère pontifical, auquel appartiennent   les   Encycliques,   les Exhortations, les Messages, les Lettres, les discours, les homélies et rapporte également les détails concernant le ministère du Pape à Rome et au cours des voyages apostoliques. Il consacre également un grand espace à l'activité du Siège apostolique qui sert l'intérêt de tout le Peuple de Dieu.

De cette façon, ce périodique est une source abondante de savoir concernant l'Eglise contemporaine, à laquelle peuvent puiser les prêtres, les personnes consacrées et les fidèles laïcs et de façon particulière, les fidèles associés aux mouvements ecclésiaux et également les institutions éditrices et académiques. Aujourd'hui, au seuil du troisième millénaire, la nécessité de connaître plus profondément le mystère et la communion de l'Eglise demeure, car ce n'est qu'ainsi que l'on peut aimer l'Eglise comme une Mère et la servir généreusement, en harmonie avec la volonté du Christ.

Je rends grâce à Dieu pour le don de ce périodique pour l'Eglise qui est en Pologne et pour notre nation. Je rappelle le rôle évangélisateur important accompli dès le début de son existence, par l'édition polonaise de L'Osservatore Romano, à travers la formation des comportements chrétiens et la sensibilisation des consciences humaines à l'enseignement de l'Eglise. Je souhaite que la vérité sur l'Eglise, transmise avec compétence sur les pages de cette publication, atteigne les esprits et les coeurs des lecteurs et produise d'abondants fruits dans leur vie et dans l'apostolat. Je me réjouis car elle atteint avec régularité nos compatriotes en Pologne et hors de ses frontières. J'exprime ma profonde gratitude à tous ceux qui ont contribué et qui continuent à contribuer à cette importante oeuvre éditoriale du Siège apostolique, commencée il y a vingt ans. Je remercie les rédacteurs, les membres de la rédaction, les collaborateurs ainsi que tous ceux qui s'occupent de la distribution.

J'exprime ma gratitude également à Monsieur le Directeur et à toute la communauté de L'Osservatore Romano et de la Typographie Vaticane. Je suis conscient de la responsabilité et de la difficulté liées à ce travail. Il exige une préparation intellectuelle et technique, et avant tout un dévouement sincère et généreux à la cause de l'Eglise. Au cours de l'année du grand Jubilé de la Rédemption, je confie à la Madone de Jasna Góra - Mère du Verbe de Dieu -, les prochaines années de l'activité de l'édition polonaise de L'Osservatore Romano.

Je bénis de tout coeur le Père chargé d'édition, les membres de la rédaction, les collaborateurs et les lecteurs de la publication:  au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit.

Du Vatican, le 22 février 2000

 

top