The Holy See
back up
Search
riga

DISCOURS DU PAPE JEAN-PAUL II
À L’AMBASSADEUR DE GAMBIE,
S.E. M. ALHAJI BOCAR OUSMAN SEMEGA JANNEH*

Vendredi 23 mars 1979


1. Soyez assuré que les bons souhaits que vous me portez de la part du Président, du gouvernement et du peuple de Gambie sont très appréciés. En échange, je vous prie de bien vouloir transmettre à son Excellence M. Dawda Kairaba Jawara mes propres salutations cordiales et respectueuses.           

Il y a moins d'un an, mon prédécesseur Paul VI avait reçu votre Président qui put ainsi se rendre compte directement et personnellement de la volonté du Saint-Siège d'intervenir efficacement dans les grandes questions des besoins fondamentaux et de la dignité de l'homme.
 
2. Vous avez aimablement parlé des "récents efforts de l'Église" dans les domaines de la paix et de la concorde, des droits de l'homme et des libertés fondamentales. Il est également agréable d'apprendre, par votre attestation publique, combien le peuple gambien apprécie la contribution apportée par l'Église catholique depuis l'époque des premiers missionnaires. La sollicitude pour le bien-être complet de l'homme caractérisera toujours l'activité de l'Église. Tout récemment, j'ai essayé, dans ma première Encyclique, de mettre ce fait en évidence devant le monde. Dans ce document, j'ai souligné que "l'Église considère cette sollicitude pour l'homme, pour son humanité, pour l'avenir des hommes sur la terre et donc aussi pour l'orientation de l'ensemble du développement et du progrès, comme un élément essentiel de sa mission, indissolublement lié à celle-ci" (Redemptor hominis, 15). En énonçant ce principe j'ai voulu garder ainsi une absolue fidélité au Concile Vatican II et assurer la continuité de son enseignement qui présente l'homme comme centre et sommet de toute la création (cf. Gaudium et spes, 12) .           

Aussi, Votre Excellence trouvera-t-elle toujours dans l'Église une profonde sollicitude pour le destin de votre peuple et pour son réel progrès. Quant aux motifs qui inspirent l'Église dans toute son activité, ils sont également inscrits dans le texte de l'Encyclique: "Elle trouve le principe de cette sollicitude en Jésus-Christ lui-même" (Redemptor hominis, 15). Voilà pourquoi l'Église est irrévocablement engagée dans le noble service de l'homme; cela explique pourquoi elle ne saurait renverser son cours dans l'histoire.           

Avec le sincère espoir que vos nouvelles tâches près le Saint-Siège vous permettront de rendre d'éminents services à votre pays, je vous assure de mes prières et j'invoque pour les autorités et le peuple de la Gambie les hautes faveurs d'un développement intégral et d'une paix durable. 


*L'Osservatore Romano. Edition hebdomadaire en langue française n.15 p.10.

 

© Copyright 1979 - Libreria Editrice Vaticana

 

top