The Holy See
back up
Search
riga

VOYAGE APOSTOLIQUE AUX ÉTATS-UNIS

DISCOURS DU PAPE JEAN-PAUL II
AUX RELIGIEUX DANS L'ÉGLISE SAINT-PIERRE

Chicago, 4 octobre 1979

Frères dans le Christ,

"Je rends grâces à mon Dieu chaque fois que je fais mémoire de vous, en tout temps dans toutes mes prières pour vous, prières que je fais avec joie ; car je me rappelle la part que vous avez prise à l'Évangile depuis le premier jour jusqu'à maintenant." (Ph 1. 3-5.) Ces paroles de saint Paul expriment mes sentiments ce soir. Il est bon d'être avec vous. Et je rends grâces au Seigneur pour votre présence dans cette église, et pour votre collaboration dans la proclamation de l'Évangile.

Frères, le Christ est le but et la mesure de notre vie. Votre vocation a son origine dans la connaissance du Christ et votre vie a trouvé son soutien dans son amour. Car il vous a appelés pour que vous le suiviez de plus près dans une vie consacrée par le don des conseils évangéliques. Vous le suivez avec sacrifice et générosité spontanée. Vous le suivez avec joie "en chantant à Dieu de tout votre cœur, avec reconnaissance, par des psaumes, des hymnes et des cantiques inspirés" (Col 3, 16). Et vous le suivez avec fidélité, considérant même que c'est un honneur de subir des outrages à cause de son nom (cf. Ac 5, 42).

Votre consécration religieuse est essentiellement un acte d'amour. C'est une imitation du Christ oui s'est donné lui-même à son Père pour le salut du monde. Dans le Christ, l'amour pour son Père et l'amour pour le genre humain sont unis. Et il en est ainsi avec vous. Votre consécration religieuse n'a pas seulement approfondi votre don baptismal d'union avec la Sainte-Trinité, mais elle vous a appelé également à un plus grand service en faveur du Peuple de Dieu. Vous êtes unis très intimement à la Personne du Christ et vous prenez part pleinement à sa mission de salut pour le monde

C'est au sujet de votre coopération à la mission du Christ que je désire vous parler ce soir.

2. Permettez-moi de vous rappeler les qualités personnelles nécessaires pour coopérer effectivement avec le Christ dans sa mission. En premier lieu, vous devez être intérieurement libres, spirituellement libres. La liberté dont je vous parle, peut sembler un paradoxe à beaucoup, même des membres de l'Eglise se méprennent à se sujet. Elle est cependant la liberté fondamentale de l'homme et Jésus nous l'a gagnée sur la Croix. "Nous étions encore sans force, lorsque, au temps fixé, le Christ est mort pour les impies" (Rm 5, 6).

Cette liberté spirituelle reçue dans le baptême, vous avez voulu l'accroître et la renforcer par votre soumission spontanée à l'appel de suivre de près le Christ dans la pauvreté, la chasteté et l'obéissance. Sans souci de ce que disent les autres ou de ce que le monde croit, votre promesse d'observer les conseils évangéliques n'a pas amoindri votre liberté : vous n'êtes pas moins libres parce que vous obéissez ; et vous n'êtes pas moins capables d'amour parce que vous avez accepté le célibat. Au contraire ! La fidèle pratique des conseils évangéliques accentue votre dignité humaine, libère le cœur humain et fait brûler votre cœur d'un amour intégral pour le Christ et pour ses frères et sœurs dans le monde (cf. Perfectae Caritatis, 1-12).

Mais cette liberté d'un cœur non partagé (cf. 1 Co 7, 32-35) doit se maintenir par une vigilance continue et par la prière. Si vous vous unissez sans cesse au Christ dans la prière, vous serez toujours libres et toujours plus empressés à prendre part à sa mission.

3. Deuxièmement, vous devez placer l'Eucharistie au centre de votre vie. Tandis que de diverses manières vous prenez part à la passion, à la mort et à la résurrection du Christ, c'est spécialement dans l'Eucharistie qu'elles sont toutes célébrées et qu'elles deviennent efficaces. Dans l'Eucharistie, votre esprit se renouvelle, votre esprit et votre cœur se recréent et vous y trouverez la force de vivre jour par jour pour Lui, le Rédempteur du monde.

4. Troisièmement, consacrez-vous à la parole de Dieu. Rappelez-vous ce qu'a dit Jésus : "Ma mère et mes frères, ce sont ceux qui écoutent la parole de Dieu et la mettent en pratique" (Lc 8, 21). Si vous écoutez sincèrement la Parole de Dieu et que vous cherchez, humblement mais avec constance, à la mettre en pratique, elle produira des fruits dans votre vie comme le grain tombé dans une terre fertile.

5. Le quatrième et dernier élément qui rendra efficace votre coopération à la mission du Christ est l'amour fraternel. Votre vie vécue en communauté religieuse est la première expression concrète de votre amour pour le prochain. Voilà la première exigence ; que l'abnégation et le service généreux soient exercés en vue d'édifier la communauté fraternelle. Cet amour qui vous unit comme des frères en une communauté devient à son tour la force qui vous soutient dans votre mission au service de l'Église.

6. Mes frères en Jésus-Christ, aujourd'hui l'Église honore saint François d'Assise. Lorsque je pense à ce grand saint je me rappelle sa grande joie devant la création de Dieu, sa simplicité enfantine, son mariage poétique avec "Dame pauvreté", son zèle missionnaire et son désir de participer pleinement à la Croix du Christ. Quel merveilleux héritage il a laissé à ceux qui parmi vous sont Franciscains et également à nous tous.

De la même manière Dieu a élevé d'autres hommes et femmes à un haut degré de sainteté. Eux aussi, Dieu les a destinés à fonder des familles religieuses qui, chacune selon sa voie, devaient jouer un rôle important dans la mission de l'Église. La clé de l'efficacité de chacun de ces instituts religieux a été sa fidélité au charisme initial que Dieu a donné d'abord à chacun de ces fondateurs ou fondatrices, pour enrichir l'Église. C'est pourquoi je répète ce qu'a dit Paul VI : "Soyez fidèles à l'esprit de vos fondateurs, à leurs intentions évangéliques et à l'exemple de leur sainteté... C'est précisément ici que trouve son origine le dynamisme propre de chaque famille religieuse" (Evangelica Testificatio, 11-12). Et ceci reste une base solide pour décider quelles activités ecclésiales spécifiques chaque institut et chaque membre individuel doivent exercer dans le but de remplir la mission de l'Église.

7. N'oubliez jamais le but spécifique ultime de tout service apostolique : conduire chaque jour les hommes et les femmes de notre époque à la communion avec la Très Sainte Trinité. Aujourd'hui l'humanité est de plus en plus tentée de chercher la sécurité dans les biens, dans la science, dans le pouvoir. Par le témoignage de vos vies consacrées au Christ dans la pauvreté, la chasteté et l'obéissance, vous défiez cette fausse sécurité. Vous êtes un rappel vivant que le Christ seul est "la voie, la vérité et la vie" (Jn 14, 6).

8. Aujourd'hui les religieux sont engagés dans une large gamme d'activités : l'enseignement dans les écoles catholiques, l'annonce de la parole de Dieu dans une activité missionnaire, l'assistance à l'humanité dans ses différents besoins, tant par le témoignage et l'action que par la prière et le sacrifice. En persévérant dans votre service particulier, pensez toujours au conseil de saint Paul : "Quel que soit votre travail faites-le avec âme, comme pour le Seigneur et non pour des hommes" (Col 3, 23). Votre efficacité sera à la mesure de votre amour pour le Christ Jésus.

9. Enfin, toute forme de service apostolique, qu'il soit individuel ou communautaire doit être en harmonie avec l'Évangile tel qu'il est proposé par le Magistère. Car tout service chrétien a pout but de répandre l'Évangile ; et tout service chrétien comprend des valeurs évangéliques. Soyez donc hommes de la Parole de Dieu : des hommes dont le cœur brûle quand ils entendent proclamer la Parole de Dieu (Lc 24, 32); qui harmonisent toutes leurs actions avec ses exigences ; et qui désirent voir la Bonne Nouvelle proclamée jusqu'aux confins de la terre.

Frères votre présence dans l'Église et votre collaboration à l'annonce de l'Évangile me remplissent de joie dans mon rôle de Pasteur de toute l'Église. Puisse Dieu vous accorder à chacun une longue vie ! Et appeler une multitude d'autres hommes à suivre le Christ dans la vie religieuse ! Et puisse la Vierge Marie, Mère de l'Église et exemple de vie consacrée obtenir du Christ son Fils joie et consolation pour vous !

© Copyright 1979- Libreria Editrice Vaticana

top