The Holy See
back up
Search
riga

PÈLERINAGE APOSTOLIQUE EN AFRIQUE
(2-12 MAI 1980)

DISCOURS DE JEAN-PAUL II
À L'ARRIVÉE EN HAUTE-VOLTA

Ouagadougou
Samedi, 10 mai 1980

 

C’est avec une grande joie au cœur que j arrive ici, en Haute-Volta, et que: je salue avec respect et sympathie Son Excellence le Président de la République, ainsi que les hautes Autorités qui sont venues m’y accueillir, et qui viennent de me souhaiter la bienvenue avec une cordialité si profonde qui exprime aussi, je le sais, les sentiments de toute la nation Voltaïque et qui me touche si vivement.

Avec quelle joie, je le répète, j’ai accueilli l’invitation délicate du Gouvernement de Haute-Volta, qui a si bien compris le but purement spirituel de mon voyage en Afrique, et qui a consenti à organiser en conséquence cette trop brève étape dans sa capitale. Je désire donc que mes premières paroles soient pour exprimer, avec ma reconnaissance, les vœux fervents que je forme auprès du Dieu Tout-Puissant pour ce pays et son peuple laborieux et fier, pour ceux qui en portent la responsabilité, et pour tous ses citoyens.

Je salue tous les croyants. Non seulement les chrétiens, mais ceux qui ont en commun avec eux la croyance au Dieu unique et miséricordieux, qui ont à cœur de soumettre leur vie au Tout-Puissant dans la religion islamique ou qui sont animés de sentiments religieux selon leurs traditions ancestrales.

Vous me permettrez de saluer avec une affection particulière, et d’abord en la personne de mon frère le Cardinal Paul Zoungrana et de mes frères les évêques de ce pays, tous mes fils et filles catholiques.

Je suis venu pour vous! Avant de retourner vers son Père au jour de l’Ascension, Notre-Seigneur avait ordonné à ses Apôtres: “Allez dans le monde entier porter la Bonne Nouvelle!”. Bien des siècles se sont écoulés avant que votre cher pays ne reçoive l’Évangile, et voici qu’en moins d’un siècle, chez vous, la semence est devenue un grand arbre; et voici maintenant que le successeur de saint Pierre met ses pas dans les pas de ceux qui vous ont apporté l’Évangile, les fils du grand Cardinal Lavigerie, les évêques infatigables tel Monseigneur Thevenoud, dont tant parmi vous se souviennent avec émotion. Et je rencontre maintenant, chefs de vos Églises diocésaines et successeurs des Apôtres, donnés tout entiers comme eux au service du Seigneur, des fils de la Haute-Volta, qui m’accueillent chez eux, chez vous.

Au peuple de Haute-Volta, à son Président, aux membres de son Gouvernement et aux Représentants de l’Église venus m’accueillir si chaleureusement, je redis mes remerciements et mon salut cordial. Je sais aussi que beaucoup sont venus du Togo; à eux tous, mon salut très chaleureux et cordial. Merci et salut à tous! Puisses le Seigneur, le Dieu Tout-Puissant, vous combler tous de ses bénédictions!

 

 

© Copyright 1980 - Libreria Editrice Vaticana

 

top