Home   Histoire   Musée    Archives    Chapelle Musicale   Chapitre Libérien   Associations Vie Liturgique   Oratoire
 Chapitre
  Chapitre Libérien
 
  Photogallery



 

 
  CHAPITRE LIBÉRIEN

 
 

L’existence du Chapitre Libérien est témoignée pour la première foi au XIIème siècle. Les premiers codes du Chapitre Libérien remontent au XIIIème siècle et sont datés de 1262, 1266 et 1271. C’est intéressant que ces trois rédactions du premier statut libérien fussent écrites en seulement 10 ans. Le clergé qui officiait en ce temps dans la Basilique était formé de clercs en 1153 et de chanoines à partir de 1292. Il y avait aussi un “Archipresbytérat” au moins à partir de 1153.

Les premiers documents ne révèlent rien sur l’organisation interne du Chapitre; mais ceux du XIVème siècle, par contre, démontrent les premiers efforts entrepris pour introduire des règles sur le fonctionnement et pour les faire approuver par les Papes. Un des problèmes fondamentaux pour la survivance du Chapitre fut d’adapter le nombre de chanoines aux revenus de la mense capitulaire. Le nombre fut fixé à seize. Cette décision fut prise le 8 décembre 1235 et approuvée par le Pape Grégoire XI le 13 novembre 1237. L’année suivante, le même Pontife ordonna que les décisions nécessitent la majorité des voies et autorisa l’archiprêtre à pénaliser les chanoines qui s’opposaient à ses efforts de réformer les règles capitulaires en vigueur. D’autres dispositions pontificales réglementent les absences et les présences des chanoines.

Les premières rédactions constituent la forme antique du Statut Libérien qui est le plus ancien exemple d’un statut capitulaire romain conservé. Le règlement du 1226 incluait aussi quatre prébendes sacerdotales qui devaient garantir la présence de quatre diacres et de quatre sous-diacres et probablement aussi de quatre clercs des ordres mineurs. De cette manière, la célébration de la messe capitulaire était assurée conformément aux rubriques liturgiques de l’époque. Le statut capitulaire complète aussi la documentation relative à l’économie du complexe culturel et économique de Sainte Marie Majeure.

Pendant le XIIème et XIIIème siècle, Sainte Marie Majeure continuait à être un centre actif de culte où, en plus des anciennes traditions, surgissaient de nouvelles dévotions: les stations du carême, le culte des Saints, et, en particulier, la vénération de l’image de la “Salus Populi Romani”. Les fêtes mariales ont toujours été célébrées avec grande solennité. La Basilique conservait, durant les années passées, quelques missels du Moyen âge (XIIème et XVème siècle), et le “Sanctoral Libérien”, qui se trouvent aujourd’hui dans les Archives du Vatican. D’un grand intérêt sont aussi les «Calendriers» d’époque, eux aussi conservés dans les Archives du Vatican.

Aujourd’hui, le Chapitre se présente comme un Collège sacerdotal, composé du Cardinal archiprêtre, de 24 chanoines et des coadjuteurs du Chapitre, tous nommés par le Saint-Père. Les chanoines et les coadjuteurs forment le Presbytère Libérien qui, sous la direction du Cardinal archiprêtre, s’occupe des fonctions liturgiques solennelles et du service pastoral de la Basilique.

Les chanoines exécutent leurs services conformément aux dispositions générales du Droit Canonique et aux exigences particulières de Sainte Marie Majeure. Le Chapitre jouit d’une propre personnalité juridique et est sujet de droits et d’obligations. Le Chapitre est honoré d’avoir comme Protochanoine Sa Majesté le roi d’Espagne, Juan Carlos I er. Une communauté de religieux est chargée du service de sacristie de la Basilique, pendant qu’une communauté de religieuses s’occupe des objets sacrés de l’autel et des sacristies. En l’an 2000, un nouveau statut a été compilé, reflétant les nouvelles indications du Concile Vatican II.

G.T.

CHAPITRE

Archiprêtre: S. E. Santos Abril y Castelló

Protochanoine: Sa Majesté Juan Carlos I er d’Espagne

Chanoines
(selon la Bulle de nomination et la prise de possession)

  1. Mgr. Tommaso Passacantilli
  2. Mgr. Valentin Miserachs Grau
  3. Mgr. Michal Jagosz
  4. Mgr. Tarcisio Nardi
  5. Mgr. Jozef Kral
  6. Mgr. Juan Esquerda Bifet
  7. Mgr. Giobbe Gazzoni
  8. Mgr. Juan José Dorronsoro
  9. Mgr. Vincenzo Ferrara
  10. Mgr. Emilio Silvestrini
  11. Mgr. Francesco Lopez-Illana
  12. Mgr. Paul B. McInerny
  13. Mgr. Ciro Bovenzi
  14. S.E. Mgr. Iryney Bilyk
  15. S.E. Mgr. Girolamo Grillo
  16. Mgr. Bronislaw Morawiec
  17. Mgr. Americo Ciani
  18. Mgr. Renato Volante
  19. Mgr. Giuseppe Croce

Chanoine Bénédictin

Mgr Ermenegildo Manicardi

Chanoines Honoraires
(selon la Bulle de nominations)

  1. S. E. Mgr. Diego Coletti
  2. Mgr. Giacomo Martinelli
  3. Mgr. Gino di Ciocco
  4. Don. João Scognamiglio Cla' Dias

COLLÈGE DES COADJUTEURS

Coadjuteurs du Chapitre
(selon la Bulle de nomination et la prise de possession)

  1. Mgr. Alberto Vallini
  2. Mgr. Adriano Paccanelli
  3. Mgr. Francesco Maria Tasciotti
  4. Don Marco Cocuzza
  5. Mgr. Michel Berger
  6. Mgr. Vittorio Formenti
  7. Mgr. Giovanni Celi

COLLÈGE APOSTOLIQUE DES PÉNITENCIERS
(Frères prédicateurs - Dominicains)

  1. P. Tiemen J.S. Brouwer, O.P.
  2. P. Luke William Dempsey, O.P.
  3. P. Pedro Fernandez Rodriguez, O.P.
  4. P. Denis Hallinan, O.P.
  5. P. Edmondo (Joachim) Jasiulek, O.P.
  6. P. Hernán Jimenez Salas, O.P.
  7. P. Rajmund (Jozef) Klepanec, O.P.
  8. P. Ludovico (Alexander) Melo, O.P.
  9. P. Elio Monteleone, O.P.
  10. P. Wojciech Morawski, O.P.
  11. P. Salvatore (Giuseppe) Raciti, O.P.

SACRISTAINS
(Sacristains mineurs: Frères Franciscains de l’Immaculée)

Les Frères Franciscains de l'Immaculée sont un Institut religieux crée comme mouvement spirituel en 1970 par le Père Stefano-Marie Manelli avec l'intention "du le Concile Vatican II" de vivre authentiquement la Règle de Saint François d'Assise selon l’inspiration et l'exemple de Saint Maximilien-Marie Kolbe. Erigé par "volonté du Saint Père" Jean-Paul II comme Institut de droit diocésain en 1990 dans l'Archidiocèse de Benevento (Italie), il a été reconnu de droit pontifical en 1998.

Les membres de l'Institut, en plus des vœux de pauvreté, d'obéissance et de chasteté, émettent un quatrième vœu ou "vœu marial" qui les caractérise dans la Mission de l'Immaculée Médiatrice qu'ils mènent, qui consiste à étudier et diffuser le Mystère de Marie, Immaculée et Co-rédemptrice. Le "charisme" et la "spiritualité" des Franciscains de l'Immaculée sont partagés par un Institut de Sœurs (actives et contemplatives), un Tiers-Ordre, des laïcs et des moniales clarétaines.

Les Frères, environ 400, répandus désormais dans 5 continents en communautés variées, sont présents à la Basilique Sainte Marie Majeure de Rome depuis 1999, chargés de la sacristie, pour le service liturgique et l'accueil des groupes et des pèlerins.

  1. P. Angelo Maria Gaeta
  2. Frère Tarcisio Maria PASCALE
  3. Frère Didacus Maria Sandiego
  4. Frère Stanislaus Maria PARADAL
  5. Frère Aloysius Maria Butcon

PERSONNES CHARGÉES DES OBJETS SACRÉS DE L’AUTEL
(Soeurs Servantes de “Maria Addolorata di Chioggia”)

  1. Soeur Maria Teresa Bellan, Supérieure
  2. Soeur Maria Ana Diaz Marineroù
  3. Soeur Maria Teresa Soto Ruiz
     

Le service liturgique est assuré par la communauté de l'Almo Collegio Capranica.

Collaborateur de l’animation pastorale et liturgique et vice cérémoniaire:
Don Giuseppe Banfi.

La charge pastorale est assumée près l’église des “Santi Vito, Modesto e Crescenzia”.
1. Mgr. Pasquale Magagnini, Curé
2. Don Roberto Cavalli, Vicaire paroissial

 
 

© 2006 Basilica Papale Santa Maria Maggiore