Index   Back Top Print

[ AR  - DE  - EN  - ES  - FR  - HR  - IT  - PL  - PT ]

PAPE FRANÇOIS

ANGÉLUS

Dimanche 28 mars 2021

[Multimédia]


 

Chers frères et sœurs,

Nous sommes entrés dans la Semaine Sainte. Pour la deuxième fois, nous la vivons dans le contexte de la pandémie. L’année dernière, nous étions davantage choqués, cette année, nous sommes plus éprouvés. Et la crise économique est devenue très lourde.

Dans cette situation historique et sociale, que fait Dieu? Il prend la croix. Jésus prend la croix, c’est-à-dire qu’il prend en charge le mal que comporte cette réalité, le mal physique, psychologique et surtout spirituel, car le Malin profite des crises pour semer la méfiance, le désespoir et la zizanie.

Et nous? Que devons-nous faire? La Vierge Marie, la Mère de Jésus qui est aussi sa première disciple, nous le montre. Elle a suivi son Fils. Elle a pris sur elle sa part de souffrance, d’obscurité, d’égarement et elle a parcouru le chemin de la passion en gardant la lampe de la foi allumée dans son cœur. Avec la grâce de Dieu, nous pouvons aussi faire ce chemin. Et, le long de la via crucis quotidienne, nous rencontrons les visages de nombreux frères et sœurs en difficulté: ne passons pas outre, laissons notre cœur s’émouvoir de compassion et approchons-nous. Sur le moment, comme le Cyrénéen, nous pourrions penser: «Pourquoi justement moi?». Mais nous découvrirons ensuite le don qui, sans  mérite de notre part, nous a été fait.

Prions pour toutes les victimes de la violence, en particulier pour celles de l’attaque qui a eu lieu ce matin en Indonésie, devant la cathédrale de Makassar.

Que la Vierge Marie nous aide, Elle qui nous précède toujours sur le chemin de la foi.

 



© Copyright - Libreria Editrice Vaticana