Index   Back Top Print

[ EN  - ES  - FR  - IT ]

DISCOURS DU SAINT-PERE
AUX CARABINIERS DE LA COMPAGNIE ROME - SAINT-PIERRE

Salle Clémentine
Samedi 17 octobre 2020

[Multimédia]


 

Je suis heureux de vous accueillir et je souhaite cordialement la bienvenue à chacun. Je salue le commandant-général de l’«Arme» des carabiniers, que je remercie pour ses paroles, le commandant de la compagnie «San Pietro», les autres commandants et officiers et vous tous ici présents. Je tiens à vous exprimer ma gratitude pour le service que vous rendez au Saint-Siège, en collaborant avec d’autres forces italiennes et vaticanes pour la sécurité et l’ordre public. Votre travail apprécié autour de la Cité du Vatican favorise le bon déroulement des événements qui, tout au long de l’année, attirent les pèlerins et les touristes de toutes les parties du monde. Il s’agit d’une activité qui requiert, d’une part, l’exigence de faire appliquer les dispositions données et, d’autre part, une disponibilité patiente aux exigences des personnes. Quelle patience vous avez avec tous ceux qui vous posent des questions, même avec les prêtres. Merci pour cela.

Le professionnalisme et le sens des responsabilités dont vous témoignez sur ce territoire expriment et renforcent le sentiment de solidarité au sein de la communauté sociale. Dans votre travail, autour du Vatican comme dans d’autres quartiers de la ville, vous êtes appelés à réserver une attention particulière aux personnes fragiles et défavorisées, en particulier les personnes âgées, qui sont la racine même de notre culture, la mémoire vivante de notre culture. Cela est facilité par la relation de confiance et de dévouement au bien commun qui s’établit habituellement entre les carabiniers et les personnes. Cela est curieux, c’est vrai. Lorsqu’une personne rencontre un carabinier, elle sait qu’elle peut compter sur son aide. Et c’est d’autant plus méritoire quand cela se passe de façon cachée, à travers les gestes petits mais significatifs de votre service quotidien. Si même vos supérieurs ne voient pas ces actes cachés, vous savez bien que Dieu les voit et ne les oublie pas!

Votre mission s’exprime dans le dévouement à votre prochain et elle vous engage chaque jour à répondre à la confiance et à l’estime que les gens placent en vous. Cela demande une disponibilité constante, de la prudence, un esprit de sacrifice et le sens du devoir. Je vous encourage à être partout les promoteurs d’une citoyenneté responsable, à aider les gens à être de bons citoyens, à être les gardiens du droit à la vie, à travers un engagement pour la sécurité et la sécurité des personnes. Dans l’exercice de votre profession, que vous accompagne toujours la conscience que chaque personne est aimée de Dieu, est sa créature et, en tant que telle, mérite le respect. Que la grâce du Seigneur nourrisse l’esprit avec lequel vous vous consacrez jour après jour à votre travail, en vous incitant à le vivre avec un supplément d’attention et de dévouement.

Je vous renouvelle à tous ma gratitude pour votre présence vigilante et discrète autour du Vatican. Que le Seigneur vous récompense! Chaque matin, quand j’arrive ici dans mon bureau dans la bibliothèque, je prie la Vierge puis je vais à la fenêtre pour regarder la place, pour regarder la ville et là, au bout de la place, je vous vois. Chaque matin, je vous salue avec mon cœur et je vous remercie. Je souhaite que votre foi, la tradition de fidélité et de générosité dont vous êtes les héritiers, les idéaux de «l’Arme» vous aideront à trouver toujours dans votre service de nouveaux motifs de réalisation. Puisse chacun vivre des expériences positives pour sa vie professionnelle, personnelle et familiale.

J’invoque les dons du Saint-Esprit sur vous et sur votre travail quotidien. Je vous confie à la protection maternelle de la Vierge Marie, que vous vénérez sous le titre de Virgo fidelis. Ayez recours à elle avec confiance, en particulier dans les moments de fatigue et de difficulté, certains qu’en tant que Mère très douce, elle saura présenter vos besoins et vos attentes à son Fils Jésus. Elle est mère et comme toutes les mères, elle sait comment protéger, comment couvrir, comment aider. Je vous bénis de tout cœur, ainsi que vos familles. Et je vous demande, s’il vous plaît, de prier pour moi. Merci!

 


© Copyright - Libreria Editrice Vaticana