Index   Back Top Print

[ FR ]

DISCOURS DU PAPE PIE XII
À UNE DÉLÉGATION COMMERCIALE NÉERLANDAISE*

Mardi 2 juillet 1946

 

Soyez ici les bienvenus, Messieurs de la mission commerciale néerlandaise, la première délégation de votre pays dont Nous ayons le plaisir de recevoir la visite depuis la fin de la guerre.

Qui eût jamais soupçonné en ce printemps de 1939, où Nous étions heureux d'accueillir un groupe de vos compatriotes, que la Hollande, alors prospère et florissante, était à la veille de subir la plus épouvantable catastrophe qu'elle eût connue au cours de sa longue histoire ?

Plus encore que dans le secours militaire de ses cobelligérants, votre pays et son Auguste Souveraine ont, durant ces années de cruelles épreuves, trouvé dans leur bon droit et dans le chaleureux suffrage de tous les esprits loyaux, de tous les nobles cœurs du monde entier l'allié le plus puissant après Dieu, souverain défenseur de toute justice.

À peine sortie vivante de la fournaise, et sans plus attendre, la Hollande s'est mise activement à l'œuvre de la reconstruction, donnant une fois de plus le spectacle des qualités qui ont fait de tous temps l'admiration de autres peuples : le plus haut idéalisme joint, dans un parfait équilibre, avec la plus tenace persévérance dans les réalisations pratiques.

Vos négociations actuelles à Rome font partie de cette œuvre de reconstruction au bénéfice tout à la fois de votre Patrie et de l'Italie. Puissent vos efforts être couronnés de succès pour le plus grand bien de votre pays et de votre peuple ; Nous le souhaitons de tout cœur et Nous appelons sur eux sur vous-mêmes les plus abondantes et les plus fécondes bénédictions de Dieu.


*Discours et messages-radio di S.S. Pie XII, VIII,
Huitième année de Pontificat, 2 mars 1946 - 1er mars 1947, p. 149
Typographie Polyglotte Vaticane



© Copyright - Libreria Editrice Vaticana