Home   La Basilique   Saint-Paul   Année Saint-Paul   Horaires   Calendrier   Contacts
 La Basilique
  Les origines
  La tombe
  Costantine
  Du V au VIII siècle
Du IX au XI siècle
  L'âge d'or
  Les jubilés
  L'incendie de 1823
  A l'extérieur
  Le complexe actuel 
  Le Cardinal-Archiprêtre
  L'Abbaye bénédictine
  Les expositions
 
  Photogallery

 




  LA BASILIQUE

 L'INCENDIE DE 1823
 

En une nuit, la Basilique est détruite par les flammes.

Un très large appel est lancé par le Pape Léon XII à tous les fidèles [1] : la Basilique sera reconstruite à l’identique, réemployant les éléments épargnés, afin que soit préservée l'expérience chrétienne des origines [2].

On va déplacer, restaurer, démolir, reconstruire. Non seulement les catholiques répondent en masse mais des dons proviennent du monde entier [3], tels les blocs de malachite et de lapis lazuli, présents du tsar Nicolas Ier, qui serviront pour les deux somptueux autels latéraux du transept, ou les colonnes et les fenêtres d’albâtre très fin, don du roi Fouad Ier d’Égypte, ou encore les colonnes d’albâtre offertes par le vice- roi d’Égypte, Mohamed Ali. C’est le plus grand chantier de l’Église de Rome au XIX°s.

Le 10 décembre 1854, le pape Pie IX (1846-1876) consacre la “nouvelle” Basilique en présence des très nombreux cardinaux et évêques, venus du monde entier, à Rome, pour la proclamation du dogme de l'Immaculée Conception.

 

 

 

 

 

 

 

 

 


1) Lettre Ad plurimas easque gravissimas, du 25 janvier 1825.
2) Les architectes Valadier, puis Belli, et ensuite Luigi Poletti dirigent les travaux, jusqu'en 1869.
3) La longue liste de leurs noms est gravée le long des murs de l'abside.

 
 

© 2007 Basilica Papale San Paolo fuori le mura